L’Atlético a plutôt bien travaillé cet été. En plus d’un nombre conséquent d’arrivées ayant renforcé l’équipe, les Colchoneros ont retenu leurs meilleurs éléments. Il n’y a que pour un cadre que le club était en position de faiblesse : Jan Oblak. Effectivement, la clause libératoire du portier slovène ne s’élève qu’à 100 millions d’euros ; un montant conséquent mais abordable, surtout lorsque l’on parle de l’un des meilleurs gardiens de la planète. Mundo Deportivo affirmait même que Chelsea allait lever cette clause libératoire pour faire d’Oblak le remplaçant de Thibaut Courtois, qui devrait aller lui à Madrid.

Les Blues se sont finalement tournés vers Kepa Arrizabalaga, le portier de 23 ans de l’Athletic, désormais gardien le plus cher de l’histoire. Mais comme l’explique la Cadena SER, les Londoniens ont bel et bien tenté Oblak, mais le joueur n’a tout simplement pas été vraiment réceptif à l’intérêt de la formation entraînée par Maurizio Sarri. Mieux, la radio espagnole explique que l’Atlético de Madrid va proposer un nouveau contrat à son gardien très prochainement. Et les Colchoneros veulent clairement récompenser celui qui a été l’un des principaux artisans de cette saison 2017/2018 bien réussie.

Ainsi, le salaire du joueur serait tout simplement doublé. Si aucun chiffre n’a été dévoilé officiellement quant au salaire du Slovène, les médias espagnols évoquent des émoluments de 5 millions d’euros annuels. Il passerait donc à 10 millions d’euros annuels. Son contrat serait lui prolongé jusqu’en 2023, et sa clause libératoire bien revue à la hausse, passant de 100 à 250 millions d’euros. Un montant susceptible d’éloigner clairement de potentiels intéressés. Reste maintenant à voir quelles seront les intentions du joueur, qui ne s’est jamais exprimé publiquement à ce sujet...