Dimanche soir, le Real Madrid tombait sans peine ni gloire sur la pelouse de la lanterne rouge de Liga (au coup d’envoi). Une rencontre pendant laquelle les troupes de Zinedine Zidane, qui jouaient certes avec une équipe un peu remaniée malgré la présence de cadres comme Modric et Kroos, ont affiché un niveau catastrophique. Depuis le retour du Français sur le banc de touche du Santiago Bernabéu le 11 mars dernier, force est de constater que le bilan est médiocre, au niveau des résultats, mais aussi au niveau du jeu proposé. AS fait le bilan ce lundi : quatre victoires, deux matchs nuls et deux défaites en huit journées de championnat.

Lorsque Santiago Solari a été démis de ses fonctions, le club de la capitale était à douze points du Barça et à cinq unités de l’Atlético de Madrid. Le titre était déjà hors de portée, mais la deuxième place était encore jouable. Aujourd’hui, les Merengues pointent à dix-huit points des Catalans et neuf des Colchoneros ! Forcément, on attendait pas de ce Real Madrid de Zinedine Zidane qu’il soit brillant sur cette fin de saison, qui devait avant tout servir de sorte de présaison et de phase de test avant l’arrivée massive de recrues. Mais avec un vestiaire déjà acquis à sa cause et une fin de saison sans autre compétition à jouer, on en attendait bien plus.

Beaucoup de joueurs ne sont pas à leur niveau

Zinedine Zidane et ses hommes pourraient d’ailleurs faire tomber un record - négatif pour le coup - s’ils venaient à terminer la saison à plus de 18 points de retard des Blaugranas. Ce serait du jamais vu dans l’histoire du club de la capitale. Certains joueurs sont clairement en dessous de leur niveau habituel et l’arrivée de Zinedine Zidane n’a clairement pas changé la donne. Marcelo, qui avait notamment été mis sur le banc par Santiago Solari, s’est re-emparé du poste de latéral gauche titulaire, mais ses prestations sont toujours plus que médiocre. Toni Kroos, Luka Modric et même Dani Carvajal ou Marco Asensio ont eu aussi du mal à se montrer sous leur meilleur visage. Quant à Gareth Bale, le Gallois enchaîne les performances désastreuses...

Une fin de cycle au sein d’un effectif qui risque de connaître un sacré remaniement lors du prochain mercato estival, et où certains joueurs semblent soit avoir la tête ailleurs, soit passent à côté de leur chance de prouver à Zinedine Zidane qu’il pourra toujours compter sur eux dès la mi-août pour la reprise du championnat. Autre statistique intéressante : c’est la première fois que le Real Madrid a enchaîné deux matchs de suite sans marquer sous Zidane, et le Français totalise par exemple plus de défaites en Liga avec le Real Madrid (12) que Mourinho (11), le tout en ayant dirigé dix matchs de moins que le Portugais. Avec 16 défaites toutes compétitions confondues, le Real Madrid est proche d’égaler sa pire saison depuis vingt-ans et la saison 1998/99, où l’équipe avait terminé avec 17 échecs. Attention à cette fin de saison qui peut s’avérer encore plus longue que prévue...

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10