Après ce Clasico en milieu de semaine qui s’est soldé par un match nul 1-1, le FC Barcelone signait son retour en Liga avec un déplacement compliqué chez l’Athletic, équipe qui revient plutôt bien après un début de saison très médiocre et s’avère redoutable sur ses terres. Et pour ce match, on avait droit à deux retours de taille côté catalan : Lionel Messi revenait ainsi dans le onze titulaire, alors que le blessé Ousmane Dembélé revenait dans le groupe, démarrant lui la partie sur le banc de touche. Sergi Roberto démarrait la rencontre à droite, Semedo à gauche, et c’est Arturo Vidal qui prenait la place du blessé Arthur. Philippe Coutinho était encore une fois titularisé. En face, Gaizka Garitano sortait une composition particulièrement défensive, avec Yuri Berchiche aligné en tant qu’ailier gauche, et des joueurs comme Iker Muniain ou Ibai Gomez sur le banc. Iñaki Williams, meilleur joueur du mois de janvier en Liga, était lui bien titulaire.

Les deux formations semblaient assez réservées lors des premiers instants de la partie, et aucune des deux ne voulait se découvrir ou prendre des risques. On voyait donc beaucoup de longs ballons des deux côtés, et très peu d’actions construites menant jusqu’à la surface rivale. Yuri Berchiche signait la première occasion de la partie, avec cette frappe croisée qui a frôlé le poteau gauche de ter Stegen (11e). Le portier allemand devait ensuite sortir un arrêt splendide sur cet enroulé de Susaeta (17e). Les Basques dominaient face à une défense catalane plutôt fébrile, s’offrant les meilleures occasions, à l’image de ce ciseau acrobatique de Raul Garcia repoussé tant bien que mal par ter Stegen (24e). Les avertissement s’enchaînaient pour les Blaugranas, qui peinaient énormément à développer du jeu. C’est à la 37e minute que le Barça alertait Herrerin pour la première fois, avec cette frappe de Messi repoussée tant bien que mal par le portier basque.

Ter Stegen a encore été décisif

De son côté, Philippe Coutinho continuait d’être fantomatique, n’apportant rien dans le semblant de jeu proposé par le leader de la Liga ce soir. Les Barcelonais pouvaient même s’estimer très heureux puisque les Leones se montraient très imprécis devant, à l’image de cette frappe non cadrée de Raul Garcia, bien positionné dans la surface (40e). Les 22 acteurs de la partie regagnaient donc les vestiaires sur ce 0-0 dont les Catalans pouvaient être ravis tant ils ont été bousculés et impuissant tout au long de ces quarante-cinq premières minutes. Ernesto Valverde n’opérait cependant pas de changement à la pause, et les mêmes onzes reprenaient la partie. Les Barcelonais prenaient le contrôle de la partie face à des Basques un peu fatigués et qui jouaient un peu plus bas.

Les minutes défilaient, et le Barça ne parvenait toujours pas à trouver la faille, manquant d’idées et de précision lorsqu’il s’approchait des derniers mètres adverses. L’entrée de Carles Aleñá peu après l’heure de jeu avait pour but de redynamiser l’animation offensive. Sur contre-attaque, Mikel San José était tout proche de doucher les Catalans, mais sa frappe puissante frôlait le poteau (64e). Il fallait noter la bonne prestation de Clément Lenglet dans la défense centrale barcelonaise, à l’inverse de ses attaquants. Ousmane Dembélé signait son retour à la compétition (75e), remplaçant Coutinho, mais le Français n’a pas eu l’opportunité de briller. Williams manquait lui le cadre de très peu sur ce coup franc botté par Williams. Les Basques avaient ainsi repris le dessus dans le jeu et ter Stegen sortait un arrêt miraculeux devant le neuf basque (81e). De Marcos écopait lui d’un deuxième jaune et rentrait aux vestiaires (90e+2). Deuxième nul de suite pour l’équipe dirigée par Ernesto Valverde, et le Real Madrid n’est plus qu’à six points du Barça...

Revivez le film du match sur notre live commenté.