Six jours après avoir infligé une correction au Real Madrid lors du Clasico au Camp Nou (5-1), le FC Barcelone retrouvait ce samedi la Liga avec un déplacement à l’Estadio de Vallecas pour y défier le Rayo Vallecano. Entre temps, le champion d’Espagne avait battu difficilement la Cultural (0-1), puisque Clément Lenglet avait trouvé la faille en toute fin de partie dans ce seizième de finale aller de Copa del Rey. Leader avec 21 points, le Barça avait l’occasion ce soir de prendre quatre unités d’avance sur l’Atlético de Madrid, accroché par Leganés (1-1) un peu plus tôt dans la journée. En face, le Rayo, 18e, voulait se donner un peu d’air dans la zone rouge. Pour cette rencontre, Michel s’appuyait sur un 4-3-3 avec la présence de l’ancien Phocéen Imbula dans l’entrejeu. Côté catalan, Ernesto Valverde ne faisait pas tourner avant le match de C1 contre l’Inter et sortait l’équipe-type, Dembélé prenant place sur le banc.

Rapidement dans cette rencontre, les Blaugranas mettaient le pied sur le ballon et essayaient de mettre en place leur jeu, face à des Franjirrojos qui montraient beaucoup d’envie. Et sur la première occasion de la partie, les champions d’Espagne ouvraient le score. Rakitic trouvait Alba dans le dos de la défense sur une magnifique ouverture, et le latéral espagnol temporisait avant de servir Suarez en retrait qui terminait le travail (11e, 0-1). Dans un match plaisant mais pauvre en occasions, les locaux mettaient du temps pour se créer leur première occasion. Il fallait attendre la 32e minute et une frappe un peu trop croisée de Pozo sur la gauche. Mais quelques instants plus tard, le milieu espagnol trouvait la faille. D’une frappe enroulée du pied droit, le joueur de 22 ans égalisait avec l’aide du poteau (35e, 1-1). Surpris par cette égalisation, les Blaugranas cherchaient à repasser devant avant la pause. Trouvé à l’entrée de la surface, Suarez décochait une superbe frappe mais le poteau sauvait le Rayo (41e). À la mi-temps, le score était donc de 1-1.

Ousmane Dembélé buteur !

Au retour des vestiaires, les deux entraîneurs conservaient les mêmes joueurs, alors que Dembélé débutait son échauffement. Après un tir trop croisée de Rafinha (51e) et un arrêt de ter Stegen face à De Tomas (52e), Ernersto Valverde lançait l’international français à la place de Rafinha justement (52e). De son côté, Michel remplaçait Trejo par Alvaro Garcia (57e). Un coaching payant car ce dernier donnait l’avantage aux siens quelques secondes plus tard. Après une tête sur le poteau de De Tomas, Garcia était présent au deuxième poteau pour reprendre et pousser le cuir au fond des filets (58e, 2-1). Dos au mur, les Blaugranas tentaient de répondre mais n’arrivaient plus à créer le danger et c’est même Imbula qui était proche du troisième but du Rayo après un rush intéressant (68e). Le milieu de 26 ans tentait encore sa chance derrière (75e). Le match était loin d’être terminé et le Barça relançait tout...

Alors que Suarez trouvait Garcia sur sa route (85e), le Français Dembélé égalisait sur l’action suivante. Servi par Piqué dans la surface adverse, le champion du Monde ne se posait aucune question et envoyait le ballon dans le petit filet intérieur d’une volée (87e, 2-2). Boostés par ce but, les hommes d’Ernesto Valverde continuaient leur travail et poussaient de plus en plus pour arracher la victoire. Et finalement, juste avant le temps additionnel, le Barça réalisait l’exploit ! Sergi Roberto ajustait en effet son centre vers Suarez au deuxième poteau. Oublié par la défense adverse, l’international uruguayen se jetait pour marquer du bout du pied (90e, 2-3). Le quatrième arbitre annonçait alors quatre minutes de temps additionnel. Et sur un ultime coup-franc, Advincula plaçait un coup de tête puissant mais ter Stegen était vigilant (90e+5). Dans le dur, le FC Barcelone l’emportait donc 3-2 avant de défier l’Inter en Ligue des Champions, et prenait quatre points d’avance en tête du championnat. De son côté, le Rayo a livré une belle prestation mais reste 19e.

Revivez le film de la rencontre sur notre live commenté.