C’est une équipe du Real Madrid totalement remaniée qui se présentait face à Leganes ce samedi après-midi à Bernabéu. Entre les deux matches face au Bayern Munich en Ligue des Champions, Zidane avait clairement indiqué où était située sa priorité. Le coach français alignait Casilla dans les buts, Achraf, Casemiro, Vallejo et Theo en défense, Kovacic, Llorente et Ceballos au milieu alors que Benzema, capitaine du jour, évoluait entre Bale et Mayoral devant. Cette composition devait suffire à battre le 15e de Liga, d’autant que ce dernier n’a plus gagné à l’extérieur depuis la mi-octobre. Méfiance tout de même car les Pepineros sont allés gagner au Santiago Bernabeu en quart de finale retour de Coupe du Roi en janvier dernier.

Malgré cette équipe B, la Casa Blanca ne mettait pas dix minutes à prendre l’avantage. Sur le côté gauche de la surface, Benzema voyait sa frappe contrée que Bale reprenait de volée (1-0, 8e). Cueilli à froid, Leganes parvenait tout de même à se reprendre et même à mettre en danger le Real Madrid. Zaldua se débarrassait de Theo et centrait pour la tête manquée de Guerrero (18e). L’attaquant se distinguait à nouveau d’un coup de casque qui finissait à quelques centimètres du poteau (25e) et ratait une talonnade peu après (28e). Le Real Madrid a eu chaud et une fois l’orage passé, il pouvait asséner un deuxième coup à son adversaire.

Le Real Madrid se fait peur

Bustinza sauvait son camp sur un ballon de Mayoral (29e) puis Ceballos tentait deux frappes sans réel danger (35e, 44e). C’est finalement Mayoral qui doublait la mise grâce à un ballon dévié par Bustinza devant son gardien (2-0, 45e). Un break d’avance à la pause qui faisait mal à Leganes, d’autant que peu de temps avant, Amrabat avait envoyé une mine sur la barre de Casilla (37e). Lors de la seconde période, les Pepineros ne baissaient pas les bras avec cette nouvelle tête de Guerrero (50e). À trois jours du retour face au Bayern, Zidane sortait Benzema et Kovacic pour faire entrer Asensio et Kroos mais le Real Madrid s’amusait à se faire peur en fin de rencontre.

Car Leganes relançait la fin de match en réduisant le score par l’intermédiaire de Brasanac. Le Serbe profitait d’un moment d’absence de la défense pour marquer dans le but vide, suite à un centre d’Amrabat (1-2, 66e). Poussés par ce but, les Legionarios terminaient bien à l’image de ces occasions d’Amrabat (70e) et surtout cette reprise du remuant Bustinza repoussée par Casilla (74e) puis cette tentative de lob de 40 mètres de Beauvue (78e). Après ces frayeurs, les Madrilènes calmaient le jeu et préféraient faire tourner le ballon. Leganes tentait tout de même de mettre une dernière fois la défense du champion en titre dans le rouge mais n’y arrivait pas. 3e, le Real revient à un point de l’Atlético Madrid et peut préparer sereinement son rendez-vous européen.

Revivez le film de la rencontre sur notre live.