14 février 2018. Le Paris Saint-Germain se déplace en terres espagnoles pour affronter le Real Madrid à l’occasion du match aller des huitièmes de finale de la Ligue des Champions (match Real Madrid vs PSG à suivre en live commenté sur FM à partir de 20h). Un tirage pour le moins compliqué pour les Parisiens - mais aussi pour les Madrilènes évidemment - qui vont donc avoir un grand test d’entrée. Forcément, plusieurs joueurs seront particulièrement attendus au tournant. On pense logiquement à Neymar avant tout, lui qui est arrivé cet été pour faire franchir un palier au Paris Saint-Germain. Le Brésilien sera face à un adversaire bien connu, puisque le numéro 10 du club francilien a affronté le champion d’Europe en titre à plusieurs reprises pendant ses quatre saisons passées au Barça. Au total, Neymar a joué 8 Clasicos espagnols en rencontre officielle, avec 3 buts et 3 passes décisives, livrant des prestations plutôt hétérogènes.

C’est d’ailleurs face au Real Madrid que la star de la Canarinha avait frappé son premier gros coup en Espagne le 23 octobre 2013. Pour son premier Clasico, il avait inscrit un but et délivré une passe décisive à Alexis Sanchez, permettant aux siens de s’imposer 2-1 contre l’ennemi juré. En revanche, dans les autres rencontres opposant les deux équipes ces années-là, il n’avait pas spécialement brillé, provoquant tout de même un penalty lors du deuxième match de Liga (remporté par les Catalans 4-3), en plus de n’avoir rien montré lors de la finale de Copa la même saison, remportée par le club de la capitale. Après cette rencontre et le désormais célèbre but de Gareth Bale, où le Gallois avait largué Bartra au sprint, beaucoup d’observateurs mettaient le Madrilène devant le Barcelonais et évoquaient une grosse différence de niveau entre les deux.

Du bon... mais aussi du moins bon...

C’est lors de l’exercice 2014/2015 qu’il a probablement réalisé ses meilleures performances avec le Barça, sans pour autant briller face aux Merengues. Un but lors de la défaite 3-1 des Blaugranas en première partie de saison, et une deuxième confrontation où il avait posé quelques soucis mais n’avait pas brillé. C’est en novembre 2015, lors de la lourde victoire catalane au Bernabéu (4-0) que le Brésilien a réalisé son meilleur Clasico, avec un but et une superbe passe décisive sous forme de talonnade. Une prestation qui allait bien au-delà de son apport statistique, puisqu’il avait été un véritable poison sur son côté gauche. Lors de son dernier Clasico, le 3 décembre 2016 (victoire catalane 2-1), il avait été assez discret, et n’avait pas joué le deuxième en raison d’une suspension.

De façon globale, on peut donc dire que le Brésilien a fait des misères aux Madrilènes mais est souvent passé à côté, compte tenu de son statut de superstar. Il est aussi vrai qu’il a souvent été éclipsé par la figure de Lionel Messi, premier choix en attaque côté barcelonais, et qu’il sera cette fois la référence quand il retrouvera le Real Madrid avec le maillot parisien. Un bien pour un mal si on peut ainsi dire, puisque si l’arrière-garde madrilène surveillait en priorité La Pulga à l’époque, c’est désormais le joueur de la Canarinha que les Merengues tenteront de neutraliser avant tout. Bon point pour lui : Dani Carvajal, qui l’a souvent maîtrisé lors des confrontations entre les deux hommes, sera absent. A lui de montrer qu’il a l’étoffe nécessaire pour porter ce Paris Saint-Germain vers les sommets et qu’il est le candidat numéro 1 à reprendre le flambeau que laisseront bientôt Lionel Messi et Cristiano Ronaldo...