Quatrième round des présentations estivales du Real Madrid ce mercredi, et cette fois, c’était au tour d’un Français d’être présenté. Après avoir passé sa visite médicale dans la matinée, le désormais ancien latéral gauche de l’Olympique Lyonnais était dévoilé à la presse et aux supporters merengues. Force est de constater qu’il y avait moins de monde que pour Luka Jovic ou Eden Hazard, tant dans l’auditorium réservé aux médias que dans les tribunes, mais les journalistes présents sur place avaient tout de même à cœur de découvrir ce joueur qui restait jusqu’ici assez méconnu de l’autre côté des Pyrénées. Ils étaient d’ailleurs plus nombreux que pour Rodrygo, pourtant présenté comme la nouvelle pépite du football brésilien. Après le discours de Florentino Pérez et le passage obligatoire sur la pelouse du Bernabéu pour saluer les fans, le joueur de 24 ans a répondu aux questions qui lui ont été posées.

Un peu timide mais souriant, l’international français a fait face aux journalistes présents sur place. Et forcément, on lui a posé des questions sur la concurrence avec Marcelo. Une bataille que le joueur assume, comme lorsqu’on lui a demandé s’il assumait de venir en tant que remplaçant : « dans les gros clubs il y a toujours de la concurrence, il y a toujours eu de très bons joueurs à tous les postes, je ne peux rien dire alors que la saison n’a pas encore commencé. J’arrive par la petite porte mais j’ai fait une bonne saison, en club et en sélection, j’espère tout faire pour être performant. C’est mieux d’arriver pour essayer de jouer, mais je suis pas coach ce n’est pas moi qui décide ».

« Le prix, ça s’est arrangé entre les deux clubs »

« Le physique ? On ne s’est pas vu torse nu encore avec Marcelo (rires), je n’ai pas beaucoup à dire, je préfère le rencontrer directement. Si je suis capable d’être titulaire ici et en EDF ? Je ne sais pas du tout honnêtement, je pense que c’est au coach de décider si je dois jouer et si je le mérite vraiment », a ajouté le nouveau latéral gauche du Real Madrid. Il a aussi ajouté ne pas avoir encore parlé avec Zinedine Zidane : « je n’ai pas encore parlé avec lui, j’espère le faire très vite ».

Il a en revanche bien parlé avec son coéquipier en sélection Raphael Varane - qui lui a confié qu’il s’agit du plus grand club du monde - et a aussi ajouté avoir tout de même un peu de stress mais pas forcément de pression après ce transfert pour le moins onéreux. « Un peu stressé, je commence à vraiment savoir que je suis un joueur du Real Madrid, ça a pesé sur la balance que le coach soit Zinedine Zidane forcément. Je ne dirais pas que c’est de la pression, le prix, ça s’est arrangé entre les deux clubs. Je vais essayer d’honorer le prix et faire de bonnes performances », a ajouté le joueur. On attend désormais impatiemment les premiers pas du joueur passé au Havre sous les ordres de Zinedine Zidane. À la fin de la conférence de presse, les journalistes espagnols semblaient en tout cas séduits et n’hésitaient pas à mettre sa sympathie et sa timidité en avant !

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10