Décidément, la presse espagnole semble s’obstiner à voir Kylian Mbappé (ou Neymar, au choix) revêtir la tunique merengue. Plus tôt dans la semaine déjà, le quotidien AS émettait l’hypothèse de voir le PSG être sanctionné par l’UEFA - et donc ne pas être en mesure de lever l’option d’achat de Kylian Mbappé, pourtant déjà payée - pour pouvoir négocier tranquillement le transfert du petit prodige avec l’AS Monaco.

Une théorie qui ne semble donc a priori tenir la route, mais qui ne semble pas freiner le quotidien de la capitale espagnole, qui en remet une couche ce samedi. Le média insiste sur cette hypothèse de voir le PSG sanctionné ce lundi, libérant Mbappé du club parisien. AS explique que Florentino Pérez serait prêt à bondir de cette opportunité. Mais surtout, le média explique que le président madrilène a fait un choix.

Neymar toujours dans le viseur

Effectivement, c’est plutôt simple : il n’y aura pas de recrues pour Julen Lopetegui cet été, sauf si le Français venait à être disponible. Autrement dit, Mbappé ou rien. Cet été, le club avait également fait des approches pour Neymar, avec réponses négatives à la clé. En revanche, le Brésilien sera bien l’objectif numéro un du champion d’Europe la saison prochaine en cas de non-recrutement cet été.

Pour AS, soit Mbappé arrive cet été, soit le Real Madrid retente Neymar l’été prochain. De quoi faire trembler le Paris Saint-Germain ? Pas sûr, tant les affirmations émises par le quotidien ibérique semblent reposer sur de simples hypothèses non avérées. Il est même possible que du côté de la direction parisienne, on ait le sourire en lisant ces informations. En revanche, Julen Lopetegui, qui a demandé des renforts à sa direction selon plusieurs médias espagnols, peut l’avoir mauvaise, à moins d’une semaine de la fin du mercato...