Il n’a que 18 ans et vient seulement de débarquer en Europe, mais Vinicius Junior n’en reste pas moins un joueur très attendu par les socios merengues. La raison est simple : le jeune Brésilien a été recruté contre 45 M€ par le Real Madrid et son statut de grand espoir du football auriverde en font un élément suscitant la curiosité. Un vent de fraîcheur que Julen Lopetegui a voulu tempérer en le laissant davantage à disposition de l’équipe réserve, le Real Madrid Castilla. Un choix souvent commenté et parfois contesté du côté de Valdebebas, à l’heure où, depuis le de Cristiano Ronaldo, la Casa Blanca traversait l’une des pires disettes de son histoire face au but.

Face à la crise de résultats, Lopetegui avait finalement décidé au début du mois d’accorder plus de temps de jeu à son jeune prodige. Résultat : Vinicius Junior a dû se contenter des dix dernières minutes du match (perdu) contre Alavés (0-1) et basta. Trois semaines plus tard, l’intéressé ne donnait pas de grain à moudre aux médias et confiait qu’il avait planifié d’évoluer avec la réserve merengue cette saison. « J’ai fait la présaison en sachant que je pouvais jouer avec l’équipe B. J’ai demandé à y jouer, car c’est mieux que de rester à la maison. Cela m’aide à m’adapter à la météo, au jeu et à tout ce dont un joueur a besoin ».

Relancé par son entraîneur à la Castilla ?

Une version à laquelle peu d’observateurs ont cru. Pour preuve, Madrid a tout fait pour que le Brésilien soit qualifié pour disputer le Clasico face au FC Barcelone dimanche dernier après son carton rouge reçu avec la Castilla le 21 octobre dernier face au Celta B. Une procédure réalisée en un temps record... pour que Lopetegui le laisse finalement dans les tribunes du Camp Nou... Le licenciement du technicien espagnol n’a donc rien d’une mauvaise nouvelle pour le Brésilien. En revanche, l’intronisation de Santiago Solari pourrait, indépendamment de la durée du mandat de ce dernier, être synonyme de chance à saisir.

Présent ce mardi midi face aux médias pour sa première conférence de presse en tant que coach de l’équipe première merengue, le coach argentin a dévoilé ses plans pour la bande de Sergio Ramos. Et forcément, en tant qu’ancien entraîneur de la Castilla, il n’a pas échappé aux questions sur ses plans pour Vinicius Junior qu’il a eu sous ses ordres (4 buts en 5 rencontres de championnat). « Vinicius est un joueur en plus de l’équipe, il sera disponible, comme tout le monde. C’est un jeune qui a du talent. Il a encore beaucoup à apprendre, mais aussi beaucoup à donner. Il n’y a pas de joueurs en équipe première du Real Madrid qui n’a pas le niveau pour jouer dans ce club ». Solari est-il disposé à se montrer plus généreux que Lopetegui avec le Brésilien ? Entre le faible rendement offensif des Merengues et la blessure de Mariano Diaz, Vinicius Junior peut être optimiste.