Zinedine Zidane, le retour. Lundi soir, le Real Madrid a rappelé le coach français à la rescousse. Et après une présentation officielle à la presse et un retour à Valdebebas mardi, le technicien merengue dirigeait sa première séance d’entraînement collective mercredi. Une première que ZZ et son staff ont voulu simple, « sans grandes phrases ni effusions cinématographiques », explique El Pais

Le discours a été clair et précis. « Oubliez le passé, on repart à zéro », a-t-il lancé à ses ouailles selon le quotidien généraliste. As confirme et apporte même quelques précisions. « Tout recommence, pour tout le monde, quelle qu’ait été votre situation. Ce que nous avons fait avant importe peu. Personne n’est indiscutable et personne n’est placardisé. Ces quelques mois qui nous restent vont beaucoup nous servir », a-t-il lâché.

« Très simple, très élégant »

Des mots simples, fidèles au style de management du champion du Monde 1998 lors de son premier passage à la tête de la Casa Blanca. Et selon les premiers échos, ils ont fait mouche. « Tout est très simple, très élégant, très normal, très direct », confirme un proche du club à El Pais. La publication ajoute d’ailleurs que le groupe de joueurs a apprécié, autant que lorsqu’il avait succédé à Rafael Benitez en 2015.

Mais ce n’est pas tout. Le quotidien indique que le retour du Tricolore implique aussi une pression nouvelle chez les joueurs. Conscients que le Marseillais dispose désormais des pleins pouvoirs sur le sportif, ces derniers jouent leur place et la concurrence a été relancée alors qu’il reste 11 journées de Liga à disputer. Si les sourires sont de retour avec ZZ, la pression aussi.