Le bal des présentations se poursuit au Santiago Bernabéu. Après Luka Jovic et Eden Hazard la semaine dernière, c’était aujourd’hui au tour de Rodrygo Goes, la pépite brésilienne de Santos. La zone de presse de l’antre madrilène était bien moins remplie que jeudi dernier, et il y avait presque plus de journalistes brésiliens que de journalistes espagnols. Mais ceux qui avaient fait le déplacement avaient à cœur de découvrir celui qui est présenté comme le nouveau prodige du football brésilien, et l’avenir de la Canarinha avec son nouveau coéquipier, Vinicius Junior. Après le traditionnel discours de bienvenue et les premiers jongles du petit prodige carioca sur sa nouvelle pelouse, il a répondu aux questions des journalistes présents sur place. Arbeloa, Raul et Roberto Carlos étaient eux aussi présents.

Forcément, il a d’abord dû se présenter footballistiquement parlant devant des journalistes qui ne le connaissent pas encore et qui l’ont uniquement vu dans la courte vidéo de présentation diffusée avant sa prise de parole. « Je suis un attaquant rapide, qui aime marquer, dribbler. C’est parce que je suis Brésilien je pense. On est beaucoup à avoir ces caractéristiques. Je m’identifie à Robinho et Neymar dans ma façon de jouer. J’aime jouer sur un côté, à gauche, mais je n’ai pas de préférence. Je suis prêt pour jouer partout mais si je dois choisir je préfère les côtés », a-t-il expliqué.

« Quand le Real Madrid est venu, je n’ai pas eu le moindre doute »

« Tous ceux qui me connaissent depuis que je suis petit savent que j’ai toujours supporté le Real Madrid et j’ai toujours dit à mon père que je jouerai ici. Quand le Real Madrid est venu, je n’ai pas eu le moindre doute », a expliqué l’attaquant de 18 ans lorsqu’il a été interrogé sur son transfert et sur l’intérêt du FC Barcelone. Et la comparaison avec Vinicius Junior, inévitable, a aussi été l’un des sujets abordés dans cette conférence de presse. « Meilleur que Vinicius ? Non, nous sommes deux jeunes joueurs dans le meilleur club du monde. Deux Brésiliens jeunes avec les mêmes caractéristiques mais il ne faut pas faire de comparaisons », a-t-il expliqué, ajoutant avoir une très bonne relation avec son compatriote qu’il connaît depuis des années maintenant. Il a aussi rencontré Casemiro et Marcelo en décembre dernier.

Plus qu’à attendre quelques semaines pour le voir à l’oeuvre, mais l’association Vinicius-Rodrygo fait déjà saliver les Merengues. Il n’est cependant pas certain de les voir ensemble dès le début de la saison, puisque des rumeurs concernant un possible prêt ou des débuts avec le Real Madrid Castilla sont apparues dernièrement. « Mon avenir ? C’est une chose à laquelle je ne pense pas, je suis à disposition du club. S’il faut jouer avec le Castilla, je jouerais avec le Castilla. Je suis prêt. Pour arriver jusqu’ici il faut l’être de toute façon. Je me suis préparé au Brésil, à Santos, je dois l’être à tout moment. Je dois avoir de la patience car ce sera ma première saison en Europe, mais je vais avoir beaucoup de joies aussi ici », a-t-il confié, convaincu d’être prêt pour être performant dès maintenant. C’est tout ce qu’on lui souhaite...

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10