Mardi soir, le Real Madrid a assuré sa qualification pour les huitièmes de finale de Ligue des champions en disposant aisément de l’AS Roma (2-0). Une rencontre que n’a pas disputé Isco relégué en tribunes par son entraîneur Santiago Solari. Une décision qui a provoqué un gigantesque tollé en Espagne. Car la situation du milieu espagnol depuis l’intronisation du technicien argentin sur le banc du Real, demeure pour le moins complexe.

L’intéressé n’a ainsi démarré aucune rencontre sous l’ère Solari. Un constat qui interpellait déjà les observateurs avant la rencontre à Rome. Mais la décision du coach madrilène de laisser son joueur en tribunes a suscité des débats animés dans la presse espagnole. Totalement déboussolé par cette nouvelle, Isco n’a pas digéré cet ultime camouflet. Mais cette décision s’apparenterait en fait à une véritable sanction.

Isco aurait dérapé le week-end dernier

Selon les informations de la Cadena Cope, Santiago Solari aurait bien décidé de sanctionner son milieu de terrain. En cause, son comportement répréhensible le week-end dernier avant la rencontre face à Eibar (0-3). En effet, Isco aurait manqué de respect à son entraîneur et Solari songeait même à ne pas emmener l’international ibérique à Rome ! Mais le technicien argentin se serait ravisé pour préserver son groupe avant le déplacement dans la capitale italienne.

Il n’y avait donc aucune chance de voir le principal protagoniste sur la pelouse du stadio Olimpico mardi soir. Reste à savoir désormais comment Santiago Solari va gérer ce dossier brûlant à l’avenir, et surtout si Isco va accepter encore longtemps cette situation intenable. Solari continuera-t-il dans cette voie pour asseoir son autorité vis-à-vis de son vestiaire ? Laissera-t-il la porte ouverte au dialogue avec son joueur ? Affaire à suivre...