Pour tous les supporters du Real Madrid, cette saison restera comme l’une des plus belles du club merengue. Si les coéquipiers de Cristiano Ronaldo ont de nouveau échoué dans leur quête du titre de champion d’Espagne, ils ont enfin soulevé la Décima, cette dixième Ligue des champions attendue désespérément par le président Florentino Pérez depuis douze ans. Un sacre historique, qui vient masquer un petit drame en interne. Dans l’ombre d’une équipe première à l’effectif pléthorique, la réserve du Real Madrid a en effet vécu une saison cauchemardesque. Avec en conclusion, une relégation en troisième division, officialisée il y a quelques jours.

Si la Masia attire souvent les éloges en terme de formation en Espagne, le Real Madrid semble quelque peu en retard, et rares sont les stars sorties de La Fábrica, surnom donné au centre de formation de la Casa Blanca, ces dernières années. Il faut dire que la quête galactique de Florentino Pérez ne laisse pas beaucoup de place à la jeunesse. Et le futur proche ne laisse guère d’espoir, au vu de la saison de la Castilla, équipe réserve du club merengue. Une équipe privée de ses meilleurs éléments, intégrés au groupe pro après un bel exercice 2012-2013 (8e de Liga Adelante). Sans les Morata, Jesé ou autre Nacho, la Castilla a totalement manqué son début de saison. Avec dix défaites sur les douze premières journées, le Real Madrid était lanterne rouge en novembre.

Avec une équipe très jeune, composée de plusieurs éléments venus de l’équipe C pour compenser les départs des cadres, la réserve merengue parvenait quelque peu à redresser la barre, profitant d’un changement de coach pour relever la tête. Un réveil toutefois suffisant pour lui faire espérer le maintien jusqu’au bout. Après une victoire sur le fil contre Sabadell lors de l’avant-dernière journée, les jeunes Merengues sortaient même de la zone de relégation. Mais une ultime défaite à Murcie, la 19e de la saison, allait finalement les condamner définitivement. Avec 13 petites victoires, 56 buts encaissés pour 49 marqués en 42 rencontres, le bilan a de quoi faire pâlir pour un club de l’envergure du Real Madrid.

Et maintenant ?

Pour oublier cet exercice catastrophique, l’heure est au lifting pour la Castilla. Si l’identité de l’entraîneur pour la saison prochaine est encore incertaine, le nom de Luis Miguel Ramis, entraîneur de la Juvenil A (U19), figure en pole position. Du côté de l’effectif, un grand ménage de printemps s’annonce, et plusieurs joueurs pourraient même rebondir en Liga dans les prochains jours selon la presse espagnole. Lucas à l’Espanyol ou Saragosse, Quini au Rayo Vallecano… Des propositions difficiles à refuser pour des hommes condamnés à jouer en troisième division s’ils restent au club. Un vrai casse-tête en perspective pour la Casa Blanca, qui pourrait être contrainte de renouveler la majorité de son effectif en un temps record, à moins de faire de nouveau appel aux pépites des catégories inférieures. L’expérience de cette saison n’a pas été fructueuse, le Real Madrid tentera-t-il à nouveau sa chance ?

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10