Hier, contre Melilla, en Copa del Rey, le Real Madrid s’est imposé (4-0). Mais ce n’est pas la seule nouveauté qu’ont pu observer les supporters de la Casa Blanca. En effet, les Merengues entraient pour la première fois sur la pelouse sous les ordres de Santiago Solari. Auparavant entraîneur du Castilla, l’ancien joueur du Real a dû prendre les commandes de l’équipe première après le licenciement, lundi dernier, de Julen Lopetegui après un piteux début de saison.

Première décision forte de l’intérimaire : titulariser l’attaquant brésilien arrivé de son pays, Vinicius Junior. Âgé de 18 ans, l’Auriverde effectuait ses premiers pas en tant que titulaire avec l’équipe première du Real Madrid et ce que l’on peut dire, c’est qu’il a pris part à la démonstration de force des Merengues. S’il n’a pas trouvé la faille malgré une barre transversale, qu’il n’a pas envoyé le ballon au fond des filets, c’est lui qui a offert le but du break à Asensio à la toute fin de la première période.

« Il a besoin de minutes sur le terrain »

« Je l’ai trouvé très bien. Il est vraiment très jeune, il vient tout juste d’arriver. Il a seulement 18 ans et il vient d’arriver récemment du Brésil. Il s’adapte à un nouveau pays, un nouveau continent... et à Madrid qui est un monde à lui même. Il s’adapte à une nouvelle culture, à de nouveaux amis. On y va petit à petit. Il a encore beaucoup de choses à apprendre, mais il a aussi un très grand talent. On le voit à chaque action. Sa maturité viendra avec le temps, mais, évidemment, il a besoin de minutes sur le terrain », expliquait hier soir Santiago Solari.

Forcément, avec son nouveau joueur dans le groupe, Solari se donne de nouvelles possibilités pour les rencontres de Liga. Une solution que se refusait Julen Lopetegui et qui constituait un problème entre le coach basque et Florentino Pérez. Il faudra toutefois attendre une opposition plus féroce pour voir si physiquement, Vinicius Junior tiendra le choc. Mais avec son nouvel entraîneur, qui ne sera peut-être plus là d’ici quelques jours, Vinicius Junior semble avoir son destin entre ses pieds. Une première bonne nouvelle donc pour les Merengues qui en avaient bien besoin en ce début de saison.