Ce week-end, le Real Madrid ira défier Majorque pour le compte de la neuvième journée de Liga. Un match spécial pour Takefusa Kubo. Recruté par la Casa Blanca cet été, le Japonais a été prêté à Majorque afin de bénéficier d’un temps de jeu conséquent. Demain, il aura donc la possibilité de se montrer face à son club. En attendant de voir si Kubo aura un impact sur la rencontre, les dirigeants madrilènes sont bien contents de l’avoir dans leurs rangs en vue des saisons à venir.

Car cet été, les Merengues ont bataillé pour coiffer au poteau plusieurs concurrents de taille parmi lesquels figuraient le Paris Saint-Germain et le FC Barcelone. Le club rouge et bleu était d’ailleurs annoncé par la presse japonaise comme le grand favori pour accueillir la pépite nippone. De leur côté, les Blaugranas espéraient faire revenir en Catalogne un joueur ayant choisi de rentrer au pays suite à la sanction infligée aux Culés par la FIFA dans le cadre de la violation de transferts de joueurs mineurs. Finalement, c’est donc Madrid qui a raflé la mise.

Le Real Madrid a été très insistant

Et pour la première fois, l’intéressé a expliqué la raison de son choix. « Quand ma signature a été officialisée, j’étais au Brésil avec ma sélection pour la Copa América. J’ai beaucoup apprécié l’attention portée par le Real Madrid sur son projet sportif, les plans qu’il avait pour moi pour les prochaines années et ce qu’il imaginait pour moi. Le Real Madrid a montré une grosse insistance pour me recruter. Il m’a montré ses plans, et c’est ce qui m’a convaincu », a-t-il déclaré dans un entretien accordé au journal Marca.

Cependant, une rumeur court sur le Nippon. Alors que le PSG et le Barça étaient à fond sur lui, les Parisiens et les Blaugranas auraient raté le coche parce qu’ils ne savaient pas que le joueur arrivait en fin de contrat. Un détail qui n’aurait pas échappé aux Merengues qui se seraient donc empressés de boucler l’affaire bien plus rapidement. Une version dont l’intéressé n’est pas au courant. « Non, pas que je sache. »