Un flop. Difficile de trouver un autre mot pour dresser le bilan de l’aventure de Jesé Rodriguez au Paris Saint-Germain. Pourtant, l’Espagnol espérait bien mieux en débarquant dans la capitale à l’été 2016. Barré par la forte concurrence régnant au Real Madrid, le Canterano, qui revenait d’une rupture des ligaments croisés, avait été acheté 25 millions d’euros par les pensionnaires du Parc des Princes. Mais après seulement six mois et 14 rencontres jouées (379 minutes jouées), le footballeur né en 93 a été prêté à Las Palmas. Après 3 buts en 16 apparitions, Jesé est renvoyé à Paris. Mais il n’y reste que très peu de temps puisqu’il a été cédé de nouveau à l’été 2017. Cette fois-ci, direction l’Angleterre pour l’ex-Madrilène. Mais à Stoke City, le bilan est le même. Un but en treize matches pour le natif de Las Palmas. Malgré des approches de Nantes durant l’été 2018, l’attaquant est resté finalement à quai.

Jesé est ultra motivé

Mais le problème pour lui est qu’il n’entrait pas dans les plans de Thomas Tuchel. Le technicien allemand a tout de même récompensé le joueur pour son attitude et son engagement en le faisant entrer en jeu une minute le 23 janvier lors du match de Coupe de France face à Strasbourg (victoire 2 à 0). Une première et à la fois une dernière puisque Jesé a été prêté au Real Betis Balompié durant le mercato. Ce mardi, il a été présenté au public et aux médias. Il était accompagné par Angel Haro. Le président verdiblanco croit fort en sa recrue. « Jesé est un joueur qu’on n’a pas besoin de présenter. Il a joué dans de grandes équipes. Il vient avec beaucoup d’envie et il sait qu’il a l’opportunité de retrouver le meilleur Jesé. Il vient avec l’approbation de Quique, qui sait comment est le joueur. Je suis convaincu qu’il va nous apporter beaucoup pour ce qu’il reste dans ce championnat ».

Ensuite, c’était au tour du nouveau numéro 10 du Betis de s’exprimer. Jesé : « Merci à tous pour cette opportunité. C’est un défi d’être ici. Il y a de bonnes choses à faire jusqu’à la fin de la saison. Je remercie les fans pour tout ce qu’ils font. Merci aussi à mes coéquipiers qui m’ont bien intégré ». Puis il a évoqué ses ambitions : « Je viens pour gagner ma place (...) L’idée est de récupérer mon niveau. Je vais tout donner. Je vais gagner ma place à chaque entraînement (...) Physiquement, je me sens bien. Je me suis entraîné avec le Paris Saint-Germain et depuis que je suis arrivé ici, je n’ai cessé de m’entraîner. Avec la blessure que j’ai eue au genou, j’ai dû faire un travail de renforcement ». On l’a compris, Jesé est très motivé et veut se mettre au service d’un collectif en confiance.

Un avenir en question

« Mes coéquipiers ont une qualité impressionnante. Ce qui fait que cette équipe est grande c’est le groupe. Le plus important est de donner sa vie pour l’autre. Cela est essentiel (...) Je serais enchanté de jouer où le coach décidera de me faire jouer. Nous nous connaissons bien et il sait que je peux jouer à n’importe quelle position devant. Là où il me mettra, je donnerais tout ». Individuellement, l’Espagnol ne se fixe pas d’objectif de buts. « Mon engagement sera total jusqu’au dernier jour. Je ne pense seulement qu’à travailler jour après jour. Le reste viendra ». Un discours qui doit plaire à son nouveau club mais aussi à son public. « L’ambiance est incroyable. Sans ce public, on ne pourrait pas faire de grandes choses. Son soutien est important. Cela rend ce club génial. Ensemble, nous allons faire de grandes choses ».

Si tel est le cas, le Betis pourrait espérer garder le joueur au-delà de son prêt. « Il faut d’abord voir si le club me veut. D’ici la fin de la saison, ils verront. J’appartiens au PSG. Mais j’espère que les choses vont bien se passer. Nous parlerons alors ensuite ». Mais Jesé Rodriguez veut se concentrer sur l’instant présent et réussir son aventure en Andalousie, lui qui a connu des hauts mais surtout beaucoup de bas ces dernières années. « Stagner ? Le football vous donne et vous enlève des choses, comme dans la vie. Il s’agit d’apprendre des choses que vous avez mal faites et de vous améliorer ». Il pourra mettre tout cela en application à Séville. Une ville où il pourrait jouer son premier match jeudi en Coupe du Roi face au FC Valence. « C’est un match important. Ils sont dans une bonne période et il faudra être concentrés. Je suis prêt à jouer. C’est la décision du coach. Nous espérons faire avec un bon match avec l’aide de notre public ». Et peut-être d’un Jesé enfin retrouvé !

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10