Le Real Madrid s’offre une cure de jouvence. Les Merengues ont décidé de miser sur de jeunes talents cet été. Ainsi, Jesus Vallejo (20 ans), prêté l’an dernier à Francfort, a été choisi pour remplacer Pepe. Pour concurrencer Marcelo au poste de latéral gauche, les Madrilènes ont fait sauter la clause de Theo Hernandez (19 ans) qui était pourtant la propriété des Colchoneros. Pour se renforcer au milieu de terrain, les pensionnaires du stade Santiago Bernabéu ont joué des coudes pour s’offrir le joyau du Betis, Dani Ceballos (20 ans). Le milieu de terrain a été présenté ce jeudi aux côtés de Florentino Pérez. Le président madrilène n’a pas caché sa joie d’accueillir le crack espagnol.

« C’est un jeune joueur qui est éblouissant en ce moment et qui sera l’un des piliers de notre équipe dans le futur. Vous savez ce qu’est l’esprit d’excellence. Il a été nommé meilleur joueur de l’Euro U21 en Pologne. Ta forte conviction de porter le maillot du Real Madrid a été la clé. Le public sera toujours a tes côtés avec la conviction que tu donneras ton âme pour le Real Madrid, comme tu l’as fait au Betis et en sélection. C’est le club que tu as choisi pour triompher. Tes efforts pour défendre ce maillot nous rendent fiers et nous ne l’oublierons pas (...) Ton rêve commence ici et à partir d’aujourd’hui, tu as l’énorme responsabilité de défendre cet écusson ».

Ceballos n’a pas hésité entre le Real et le Barça

Une mission qu’accepte avec grand plaisir Dani Ceballos, très ému d’après la presse espagnole. « Je veux remercier le président de la confiance qu’il a en moi depuis les premiers moments. Dès que j’ai su qu’ils me voulaient, je n’avais pas d’option de dire non. Mon rêve depuis que je suis petit est d’être ici. Je vais mouiller le maillot jusqu’à la dernière seconde et essayer de faire que l’histoire du club soit encore plus grande. Hala Madrid ! » Il a ajouté : « C’est une fierté de porter ce maillot. Ce club est le meilleur du monde. Je ne peux pas être plus fier de porter ce maillot ». Une tunique merengue qui sera floquée avec le numéro 24 qu’il portera dans la capitale ibérique.

Quoi qu’il en soit, ses mots doivent faire plaisir aux supporters du club. D’autant que le jeune homme était aussi courtisé par le FC Barcelone. Mais pour Ceballos, le choix était déjà tout fait. La pression, on l’a bien supporté avec ma famille et avec tout le monde. « Il était clair que je voulais jouer à Madrid, où je me trouve. Je suis dans le meilleur club du monde et je suis fier de porter ce maillot. Je n’ai pas eu de doutes. C’est là où je voulais être. Le président m’a contacté et à partir de là je n’ai plus écouté les autres offres. Nous savons la concurrence qu’il y a. Je vais travailler à chaque entraînement et lors de chaque minute que me donnera l’entraîneur pour m’adapter et faire partie de cette équipe (...) C’est difficile. Nous avons des joueurs de grand niveau. Je viens ici jeune, avec l’envie d’apprendre. Je vais faire le travail, avec persévérance et surtout le temps que j’aurai, j’essayerais de montrer à Zidane que je suis capable de jouer au Real Madrid ». À lui de jouer !