L’été dernier, à pareille époque, Lionel Messi (31 ans) avait pris le micro pour promettre aux supporters présents au Camp Nou que le FC Barcelone et lui feraient tout leur possible pour remporter la Ligue des Champions. Dimanche, en marge du Trophée Joan Gamper contre Arsenal (0-1), le capitaine blaugrana, dont la parole est rare, n’a pas évoqué directement la coupe aux grandes oreilles, faisant même son mea culpa après la demi-finale perdue contre Liverpool.

« La vérité, c’est qu’il est difficile de vous dire quelque chose après la saison passée. Mais je ne regrette rien. Je redis la même chose que lors du dernier exercice : je crois en cet effectif, en ces joueurs et en ce staff. Je n’ai aucun doute que, tous ensemble, nous allons à nouveau nous battre pour tout gagner », a confié le n° 10 catalan face aux socios, en patron revanchard.

« Un goût amer »

Conscient d’en avoir accordé trop d’importance à la C1 il y a un an, l’international albiceleste (136 capes, 68 réalisations), qui a connu de nouvelles désillusions en sélection cet été et sera suspendu pour les trois prochains mois avec l’Argentine, a d’ailleurs tenu à souligner l’importance de la Liga. « La saison dernière s’est terminée avec un goût amer, mais il faut accorder du crédit à notre victoire en Liga », a-t-il glissé avant de poursuivre.

« C’est notre 8e titre en 11 ans ! Dans n’importe quel autre club, ce serait grandiose. Peut-être qu’on n’y accorde pas assez de valeur, mais ce club lutte toujours pour tous les titres. Cette année, ce sera encore le cas. Nous avons de nouvelles ambitions et j’espère que vous aussi. Vive le Barça et vive la Catalogne », a-t-il conclu, sous les applaudissements nourris de socios en délire. Avec les renforts de Frenkie de Jong, Antoine Griezmann, Junior Firpo et Neto, en attendant peut-être Neymar, Lionel Messi veut encore y croire !

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10