Le Real Madrid a connu un mercato assez curieux. Encore au sommet de l’Europe grâce à une troisième Ligue des Champions de suite, le club a dû se recomposer cet été. Il y a d’abord eu le départ surprise de Zinedine Zidane. Le coach français a pris tout le monde de cours en dévoilant sa décision quelques jours seulement après la victoire face à Liverpool. La Casa Blanca a alors fait appel à Julen Lopetegui pour prendre la suite. C’était avant l’autre grand départ.

Comme un chapitre qu’il fallait clore, Cristiano Ronaldo a lui aussi quitté le club de la capitale espagnole. En 9 ans, il aura tout gagné là-bas, laissant une marque indélébile dans l’histoire du club. Il a rejoint la Juventus Turin contre 100 M€. Une somme folle pour un joueur de 33 ans, qui a certes encore de beaux restes. Jusque-là, Florentino Perez ne s’était pas vraiment exprimé sur ces deux départs mais, présent lors d’une pré-assemblé générale du club (l’assemblée générale doit avoir lieu ce dimanche, ndlr), le président de la Casa Blanca a fendu la glace.

Le Real Madrid a laissé partir Ronaldo

Dans des propos rapportés par le média OK Diario, il a notamment expliqué pourquoi il a laissé la star portugaise partir du club, sans vraiment le retenir. « Cristiano Ronaldo et Zidane sont partis car c’est la vie de chacun et à un moment donné, on peut penser différemment. Pour Cristiano, nous ne pouvons que le remercier pour ce qu’il a fait. Il est le meilleur après Di Stéfano. Il sera toujours chez lui ici », a d’abord déclaré le président face aux délégués madrilènes.

Alors que Ronaldo disposait d’une clause libératoire de 1000 M€, le Real Madrid a finalement accepté un chèque de 100 M€. Un choix purement économique, assumé par le patron des Merengues. « Les clauses que le Real Madrid place sur ses joueurs ne sont pas là pour être payées. Elles sont là pour être dissuasives. C’est la vente la plus chère cette année. Lorsque nous pensons tous que la meilleure chose est que cela se produise, nous parvenons à trouver un accord. (...) Il voulait partir pour des raisons personnelles. Il est parti pour la plus grosse somme que nous pouvions espérer. Nous n’avons pas eu beaucoup d’offres », a-t-il conclu. Florentino Perez a fait son choix.