Le malaise Cavani. C’est ce que nous titrions lundi dernier au lendemain de l’écrasante victoire du Paris Saint-Germain face à l’Olympique Lyonnais à laquelle Edinson Cavani n’a que furtivement participé (5-0). Sorti par Thomas Tuchel suite à l’expulsion de Presnel Kimpembe, l’Uruguayen a rejoint le banc de touche le visage fermé, sans toutefois exprimer de frustration. Cependant, lui qui est habitué à partager sa joie avec les supporters n’a cette fois pas pris part aux festivités d’après-match. Au-delà de cette attitude inhabituelle, son manque de complicité technique avec Neymar et Mbappé a de nouveau sauté aux yeux.

Et pas seulement à ceux des observateurs ou supporters. En effet, le journal As rapporte que la situation délicate de l’Uruguayen de 31 ans a alerté la direction de l’Atlético Madrid, club qui s’intéresse à l’attaquant depuis plusieurs années. Et pour cause, Cavani et sa fougue défensive semblent coller à la perfection à l’identité de jeu prôné par Diego Simeone, l’entraîneur des Colchoneros. À plusieurs reprises déjà, des contacts avaient eu lieu entre les deux camps mais le tarif prohibitif réclamé par le PSG a refroidi le club madrilène.

Comme l’explique As, la donne pourrait avoir changé au regard de l’épanouissement commun du duo Neymar-Mbappé, qui tranche avec la solitude de plus en plus remarquée d’Edinson Cavani. Ce dernier pourrait de son côté pousser pour un départ l’été prochain, ce qui inciterait alors Nasser Al-Khelaïfi, qui a toujours voulu retenir son joueur, à accepter l’idée d’un transfert. L’Atlético Madrid serait alors en première ligne pour récupérer l’attaquant et lui offrir un cadre plus en adéquation avec son style de jeu.