Le scandale du transfert Neymar, les problèmes avec le Fisc espagnol, le départ de Zubizarreta, autant de raisons qui ont poussé Josep Maria Bartomeu à avancer les élections du FC Barcelone. Prévues initialement pour 2016, elles auront lieu à l’issue de la saison, vraisemblablement en juin. Et qui dit élections dit promesses électorales, histoire d’allécher le supporter. Et ce n’est pas l’interdiction de recruter jusqu’en janvier 2016 qui empêchera les différents candidats à annoncer des noms de joueurs. En 2003, Laporta avait promis et obtenu le transfert de Ronaldinho. Sandro Rosell avait lui fait venir David Villa en 2010.

Josep Maria Bartomeu, candidat à sa succession, aurait lui aussi décidé de travailler sur deux dossiers. Pas sûrs cependant qu’ils emballent totalement les supporters du club catalan... Selon le média espagnol BTV, les deux pistes privilégiées par le président blaugrana sont Danilo, le latéral droit de Porto sous contrat jusqu’en 2016, et Lars Bender, le milieu de terrain du Bayer Leverkusen sous contrat jusqu’en 2019.

Évidemment, le Barça est toujours sous le coup de l’interdiction de recruter, mais le président Bartomeu avait publiquement expliqué que cela n’empêcherait pas la direction de sceller quelques transactions en prévision de la fin de la sanction. Danilo est le joueur désigné pour succéder à Daniel Alves, mais le Barça doit se méfier, Porto travaille actuellement à une prolongation du joueur. Lars Bender, lui, avait refusé de rejoindre Arsenal l’été dernier, ne se jugeant pas assez performant pour rejoindre un cador anglais... Pas sûr que Bartomeu assure son élection avec ce duo.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10