Cet été, Séville est sur tous les fronts. Les Andalous, désormais menés par Julen Lopetegui, voulaient se renforcer dans tous les compartiments du jeu. Luuk de Jong, Lucas Ocampos, Oliver Torres, Diego Carlos, Jules Koundé, Rony Lopes ou encore Sergio Reguilon ont notamment débarqué chez les pensionnaires du stade Sanchez Pizjuan. Les Espagnols ont aussi dû gérer des départs comme celui de Wissam Ben Yedder, vendu à l’AS Monaco. Parallèlement à cela, Monchi, le directeur sportif sévillan, devait aussi s’occuper de la partie dégraissage. Un point important pour Séville.

Gnagnon, le prochain à partir ?

D’autant que le club a été pointé du doigt il y a quelques semaines par Gonzalo de Medinilla, co-directeur juridique de l’AFE, le syndicat des footballeurs en Espagne, pour avoir voulu former un loft. « Nous avons convenu que ce genre de pratiques était illégal. (...) Les joueurs doivent travailler avec le reste du groupe, c’est non négociable, à moins qu’ils reviennent de blessures. C’est une entrave à l’exercice de sa profession et, si le club insiste dans cette situation, les joueurs peuvent même demander la résiliation unilatérale de leur contrat ». Conscient de cela, l’écurie ibérique a donc accélérer son dégraissage.

Après Ibrahim Amadou ou Aleix Vidal, Sébastien Corchia a été envoyé mercredi en prêt pour une saison du côté de l’Espanyol Barcelone. Un prêt qui est assorti d’une option d’achat. Acheté 5 millions d’euros il y a deux ans au LOSC, le latéral droit a connu des difficultés et des blessures depuis son arrivée à Séville puis ensuite son prêt au Benfica. D’autres devraient suivre dans les prochains jours. Ainsi, Joris Gnagnon est proche d’un retour au Stade Rennais. Un club qu’il a pourtant quitté il y a un an. Mais le défenseur n’a pas réussi à s’imposer en Andalousie.

D’autres joueurs sur le départ

C’est donc en Bretagne qu’il va tenter de se relancer lui qui devrait arriver sous la forme d’un prêt. Alors que Julien Stéphan a reconnu que cette piste était envisagée, L’Equipe indique ce vendredi soir que le joueur est arrivé pour passer sa visite médicale. Munas Dabbur pourrait suivre son exemple. Recruté l’hiver dernier, il est arrivé cet été à Séville. Mais il n’a pas été retenu pour les premières rencontres de Liga par Julen Lopetegui. En conférence de presse, le coach espagnol a confié à son sujet : « tout peut se passer durant le mercato, tout le monde est exposé. Nous sommes enchantés par Dabbur. Il est professionnel et nous verrons ce qui va arriver ».

Pourtant, certains clubs se seraient déjà penchés sur son cas. En France, les Girondins de Bordeaux seraient séduits par son profil. Estadio Deportivo précise aussi que des écuries de Bundesliga et de Serie A (notamment l’Inter) étudieraient aussi cette piste. Sergio Rico pourrait aussi plier bagages durant cette intersaison. Le portier, prêté l’an dernier à Fulham, a notamment des touches en Bundesliga. Annoncé pendant un moment sur le départ, Nolito lui devrait rester. C’est en tout cas ce qu’a laissé entendre Lopetegui. Affaire à suivre.