« Les favoris sont le Real Madrid et Malaga ». Ces mots sont signés Maurizio Zamparini, président de Palerme, et concernent Javier Pastore, sa pépite argentine. À 22 ans, le milieu de terrain est l’une des stars de ce mercato estival. Mais alors qu’il pouvait espérer un duel Real-Barça pour lui, c’est bel et bien Malaga qui semble aujourd’hui le plus chaud. Le cheikh Al-Thani, nouveau propriétaire de Malaga, dépense ses millions depuis plusieurs semaines pour faire du club espagnol une nouvelle place forte de Liga. Et il serait bien décidé à frapper très fort en débauchant Pastore, pour épaules les autres recrues telles que Toulalan, Van Nistelrooy ou encore Joaquin.

Plus que Palerme, conscient que ce transfert rapportera beaucoup d’argent, c’est l’Olympique de Marseille qui peut craindre ce transfert. Car jusqu’alors Malaga était le principal club intéressé par Lucho Gonzalez. Avec ses moyens financiers considérables, il pouvait satisfaire les exigences de l’OM, qui réclame un peu plus de 10 M€ pour Lucho. Alors que la date fatidique du 15 juillet approche (au-delà, Lucho est censé ne plus quitter la Canebière), les dirigeants olympiens auraient à nouveau contacté leurs homologues espagnols pour leur signifier qu’une offre de 10 M€ en un seul paiement serait immédiatement acceptée. Ou alors 12 M€ en plusieurs fois.

Mais voilà, la priorité de Malaga se nomme Pastore, pour lequel les négociations ont été entamées sur des bases de 40 M€ ! Entre les deux Argentins, Malaga semble avoir choisi, et c’est uniquement un échec sur le dossier Pastore qui pourrait motiver un retour du club espagnol sur les traces de Lucho. Mais la date du 15 juillet pourrait alors être dépassée depuis longtemps. L’ultimatum marseillais serait-il alors caduc ? Réponse dans les prochaines semaines.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10