Quelques jours après avoir soufflé Malcom à l’AS Roma, le FC Barcelone a visiblement joué un mauvais tour à l’Inter Milan pour Arturo Vidal (31 ans). Tout semblait entendu entre les Nerazzurri et le Chilien, à qui le Bayern Munich, qui a accueilli Leon Goretzka en provenance de Schalke 04, a concédé un bon de sortie. Et pourtant, ce jeudi, on a appris que le milieu de terrain allait finalement prendre la direction de la Catalogne.

Mais pourquoi ce soudain revirement de situation ? Sport et Mundo Deportivo expliquent que, face au blocage dans le dossier Adrien Rabiot (24 ans, Paris SG), qui semble désormais pencher pour une prolongation avec son club formateur, et les prix demandés pour Frenkie De Jong (21 ans, Ajax) et Paul Pogba (25 ans, Manchester United), les Blaugranas se sont rabattus sur le natif de Santiago, qui leur avait récemment été proposé par son représentant.

Un transfert à 20 M€ !

Ces derniers considèrent qu’il apportera l’expérience et l’agressivité qui manquaient dans l’entrejeu d’Ernesto Valverde depuis le départ de Paulinho à Guangzhou. « Son côté antimadridista » est également vu comme un plus. Selon les deux quotidiens sportifs espagnols, il ne reste plus que quelques détails à régler au niveau salarial pour sceller l’opération et valider le bail de 3 ans qui a été proposé à l’ancien de la Juventus. Il serait d’ailleurs prêt à percevoir des émoluments moindres que ceux proposés par les Lombards.

Le transfert devrait lui se régler entre les deux écuries pour un prix sensiblement inférieur à 20 M€. Un tarif abordable pour un élément dont le contrat en Bavière court jusqu’en juin 2020. Séduit dans un premier temps par la perspective de rejoindre l’Inter, le Sud-Américain a subitement changé d’avis après l’offensive des pensionnaires du Camp Nou. Voilà qui ne devrait pas arranger l’image du Barça en Italie...