Le Real Madrid est entré de plein pied dans une crise inattendue suite à l’humiliation infligée par la modeste équipe d’Alcorcon mardi dernier. Le match face à Getafe en Liga aujourd’hui a pris des allures de dernière chance pour l’entraîneur chilien Manuel Pellegrini, en proie à des conflits internes, avec Guti notamment. Surtout, il paye au prix fort l’absence de son joueur phare, Cristiano Ronaldo, qui ne peut qu’observer des tribunes la descente aux enfers de son nouveau club. Et le Ballon d’Or en profite pour déterminer quels pourraient être les remèdes aux maux merengues.

Dans un entretien accordé au Sun, le Portugais a clairement affiché son soutien pour la venue de son ancien coéquipier Wayne Rooney ! « Wayne serait une véitbable sensation ici. Je pense qu’il nous serait d’une grande aide. C’est un endroit idéal pour les meilleurs joueurs du monde et il ne fait aucun doute qu’il en fait partie. Wayne a le talent et la détermination nécessaires pour faire une grande carrière ici », a lâché le meilleur buteur du club en Liga. « Ce serait superbe de le voir un jour au Real Madrid. Je réalise que cela serait difficile pour lui de quitter l’Angleterre. Il aime ce pays, il aime Manchester et il vient de Liverpool. United est un bon club pour lui. Mais tu ne peux jamais savoir ce que l’avenir te réserve », conclut Ronaldo.

Entre l’ailier portugais et le buteur anglais, une grande complicité était née sur le terrain, malgré un accrochage terrible durant l’Euro 2004, qui avait valu un carton rouge à Rooney. Les deux hommes ont mené ces dernières années Manchester au sommet du football anglais et européen, et si le départ de Ronaldo a laissé un plus grand espace de liberté à Rooney à Old Trafford, rien ne les empêche un jour de se retrouver. Cette déclaration de Cristiano Ronaldo ne devrait par contre pas spécialement réjouir Benzema, qui n’a pas encore trouvé ses marques avec le Portugais sur le terrain. Le fait que Ronaldo réclame un nouvel attaquant de classe mondiale sonne comme un désaveu pour l’international français, qui ne montre pas la même combativité que Rooney, qualité mise en avant par le Portugais. L’avis de Ronaldo sera-t-il suivi par le président Florentino Perez lors du prochain mercato estival ?