L’été dernier, le Real Madrid a, encore une fois, misé sur la jeunesse lors de son mercato en recrutant Dani Ceballos (Betis Séville) et le Français Theo Hernandez (Atlético Madrid). Pas de stars mondiales donc au programme. Cet hiver, malgré le pépin de santé de Dani Carvajal, dont les nouvelles sont rassurantes, la presse espagnole indique que les Merengues ne devraient pas chercher à pallier une éventuelle absence de longue durée de son latéral.

Un constat qui prévaut également pour l’ensemble de l’effectif, sauf soucis majeurs. La campagne de recrutement estivale 2018 s’annonce, en revanche, plus intense. Dernièrement, les médias hispaniques ont d’ailleurs fait savoir que des mouvements de grande importance, aussi bien en termes d’arrivées que de départs, avaient de fortes chances de se produire. Un recrutement plus rythmé dont les premières tendances se confirment.

Un espoir au Real pour 0€ ?

Annoncé dans le viseur madrilène, Kepa Arrizabalaga Revuelta (23 ans) est une piste qui prend forme. Portier de l’Athletic Bilbao, le jeune basque sera libre de tout contrat en juin prochain. Une aubaine pour le Real qui attirerait le finaliste malheureux du dernier Euro Espoir dans ses filets sans avoir à payer de transfert. Marca révèle en tout cas que Zinedine Zidane a été convaincu des rapports réalisés sur le joueur et qu’il a donné son accord à la cellule de recrutement pour finaliser l’affaire.

Le but du coach français est d’enrôler un concurrent de poids à Keylor Navas afin de stimuler davantage le Costaricain. Une mauvaise nouvelle pour Bilbao qui s’arrache déjà les cheveux à l’idée de perdre un si grand espoir gratuitement. Les dirigeants basques ont pourtant offert au joueur une prolongation de contrat assortie d’un salaire annuel de 3 M€ et d’une clause libératoire de 75 M€ (qui serait la plus élevée de l’effectif). Une proposition refusée par Kepa.