D’un mercato à l’autre. L’été dernier, le FC Valence a misé sur plusieurs recrues pour se renforcer, d’autant que le club était qualifié pour la Ligue des Champions. Certaines n’ont pas totalement convaincu. C’est le cas de Kevin Gameiro (3 buts en 26 apparitions toutes compétitions confondues) ou de Michy Batshuayi (3 buts en 23 apparitions toutes compétitions confondues). D’ailleurs, le club ché veut mettre un terme à son prêt d’ici la fin du mois de janvier. Arrivé également cet été, Mouctar Diakhaby connaît, lui, une bien meilleure adaptation. Troisième dans la hiérarchie des centraux, derrière Marcelo et Jérémy Morel, le Français âgé de 22 ans avait l’ambition d’aller passer un cap et engranger du temps de jeu en signant à l’étranger.

Et l’écurie espagnole n’a pas hésité à mettre 15 millions d’euros sur la table pour s’attacher les services du défenseur de l’Olympique Lyonnais. « Le FC Valence est parvenu ce jeudi à un accord avec l’Olympique Lyonnais pour le transfert du défenseur central français Mouctar Diakhaby, qui a signé son contrat jusqu’en juin 2023, avec une clause libératoire de 100 M€ », avait indiqué le FCV dans un communiqué de presse. Quelques mois après, Mouctar Diakhaby a déjà disputé 20 rencontres toutes compétitions confondues avec Valence, soit 1633 minutes. Après avoir été titularisé en début de saison, il a fait quelques passages sur le banc avant de retrouver régulièrement une place dans le onze de départ.

Des premiers pas salués en Espagne

Au total, il a été titulaire à 17 reprises cette saison. Une adaptation réussie pour Mouctar Diakhaby, auteur de deux buts déjà sous ses nouvelles couleurs. Le dernier date de ce week-end lors de la victoire 3 à 0 face à Villarreal. C’était un but de la tête. Un vrai atout pour Valence à écouter Superdeporte, déjà sous le charme du joueur. « Le central est un grand finisseur, ce qui en fait un personnage important dans la stratégie de jeu ». Un élément qui monte en puissance. En octobre dernier, notre correspondant espagnol, Ivan Vargas, était conquis. « Il a commencé avec quelques doutes. Mais plus les matches passent, plus il est sûr de lui. Il s’améliore de jour en jour ». Journaliste pour le média ibérique, Estadio Deportivo, Enrique Garcia est lui aussi emballé par le Français.

« C’est un super transfert, sans aucun doute. Il est arrivé en tant que pari sur l’avenir et jeune joueur et il est devenu un élément principal. Au début de la saison, il a joué un rôle et a été titularisé quand Gabriel et Garay ne l’étaient pas. Il n’a pas eu de chance car Valence a très mal débuté la saison. Puis il a rejoint le banc, ce qui était normal puisque Gabriel et Garay sont des joueurs de haut niveau. Mais il a montré à l’entraîneur qu’il pouvait compter sur lui, et il a montré que lui aussi avait un bon niveau. Il engrange de l’expérience et c’est sûr qu’avec le temps, il va devenir l’un des meilleurs défenseurs centraux de la Liga. Il a tout : le physique, la qualité, c’est un joueur fort dans les airs ». Petit à petit, Mouctar Diakhaby est en train de se faire une belle réputation en Espagne. À lui de poursuivre sur cette voie pour mettre définitivement tout le monde dans poche !