Le vrai Kevin Gameiro. L’été dernier, le FC Valence a misé sur l’international tricolore. Poussé vers la sortie à l’Atlético de Madrid, l’ancien joueur de Séville n’a pas hésité à aller relever un nouveau challenge au sein du club ché. Dès sa conférence de presse de présentation, le footballeur né en 87 avait affiché ses hautes ambitions, à savoir marquer au moins 20 buts dans la saison. Acheté 16 millions d’euros, l’avant-centre était pourtant parti du mauvais pied. Contrarié par quelques blessures, il n’avait pas vraiment été à la hauteur des attentes de Valence durant la première partie de saison puisqu’il n’avait marqué que 2 buts en 21 apparitions toutes compétitions confondues.

Rapidement, les rumeurs entourant son départ et celui de Michy Batshuayi dès le mercato d’hiver ont surgi en Espagne. D’autant que le club ché pistait un attaquant. Un sacré désaveu pour un élément qui avait pourtant signé un contrat jusqu’en 2021. Mais finalement, si Batshuayi, prêté, a filé à Crystal Palace, Gameiro, lui, est resté. D’ailleurs, il n’a même jamais envisagé un départ nous a-t-on expliqué. Le natif de Senlis était bien décidé à montrer de quoi il était capable. Et on peut dire que le FC Valence ne doit pas regretter son choix aujourd’hui. En effet, l’ancien joueur du Paris Saint-Germain et de Strasbourg a parfaitement débuté l’année 2019 puisqu’il a marqué 5 buts en 15 matches toutes compétitions confondues (7 buts en 36 matches sur l’ensemble de la saison).

Gameiro carbure à plein régime en 2019

Sur ces 5 réalisations, 2 ont été inscrites en Coupe du Roi. Buteur, Gameiro est aussi un redoutable passeur. Il en est, effectivement, à 5 assists sur l’année 2019 et sur la saison. Un retour en forme qui correspond aussi au retour au premier plan des pensionnaires de Mestalla. Qualifiés pour la finale de Coupe du Roi face au FC Barcelone et pour les huitièmes de finale de la Ligue Europa (Valence jouera contre Krasnodar), ils sont actuellement septièmes de Liga, eux qui n’ont plus perdu aucun match, toutes compétitions confondues, depuis le 22 janvier dernier.

Et le Français n’est pas étranger à tout cela comme l’explique El Desmarque qui parle de "Mister Gameiro 2019". « Kevin Gameiro est, sans aucun doute, l’un des hommes de l’année 2019 pour Valence, où le Français marque des buts et distribue des passes décisives, transformant ainsi les doutes des premiers matches en applaudissements de Mestalla ». Après quelques semaines et quelques buts, Kevin Gameiro a enfin réussi à mettre tout le monde dans sa poche. Une bonne nouvelle pour Valence qui se prépare à une fin de saison de folie !