Actionnaire majoritaire de Valladolid depuis septembre, Ronaldo Nazario semble particulièrement impliqué dans ce nouveau projet. « Comptez sur nous pour que le Real Valladolid consolide sa place en Liga et continue à construire de nouveaux défis », confiait-il lors de sa prise de pouvoir, sans vraiment dévoiler les actions qui allaient être mises en place pour y parvenir. Depuis, l’influence de l’ancienne star de la Canarinha s’est faite sentir. On sait qu’il a par exemple eu un rôle majeur dans l’arrivée de l’attaquant Stiven Plaza, l’un des plus gros espoirs du continent sud-américain.

Ce matin, à l’occasion de la présentation des nouveaux bureaux du club à Madrid, il en a dit un peu plus sur son projet. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il voit les choses en grand. « Nous sommes en train de planifier le futur du Real Valladolid pour assurer ses prochaines 90 années », a-t-il lancé pour commencer. La première étape sera tout simplement de construire un nouveau centre d’entraînement au club, une vraie « ciudad deportiva » comme on dit en Espagne. Un chantier qui coûtera 10 millions d’euros au club et qui s’étendra sur 40 hectares.

Des investissements conséquents

« Le club rentabilisera les infrastructures avec le temps », a confié le joueur, convaincu que de nombreux talents sortiront de l’académie blanquivioleta à l’avenir. Le Stade José Zorrilla devrait lui aussi subir un lifting de taille, avec notamment un passage de 26.000 à 31.000 places. La possibilité d’avoir recours au naming a aussi été évoquée, avec confirmation qu’il y a des discussions avec des entreprises, et il a été précisé que le projet de rénovation du stade restera le même quoi qu’il y ait maintien ou relégation à la fin de la saison.

D’autres domaines un peu plus secondaires vont être retravaillés aussi. Le réseau de scouting va ainsi être élargi, une équipe féminine va être lancée. Surtout, le club veut moins dépendre des revenus des droits TV (85% des revenus du club aujourd’hui) et parvenir à trouver d’autres sources de revenus, avec un musée du club notamment. Actuellement, le promu pointe à la quatorzième marche du classement du championnat espagnol, ayant chuté au classement après un début de saison très prometteur.