Thomas Tuchel ne peut compter sur son artillerie lourde ? Qu’importe, le technicien allemand du PSG sort de sa botte secrète un certain Angel Di Maria... Avec l’ailier argentin au sommet de son art, l’entraîneur parisien appréhende sereinement les prochaines échéances. Sans Neymar, Mbappé et Cavani, El Fideo endosse le costume d’homme providentiel. Titularisé sur le côté droit vendredi face à Nice, l’international argentin crédité d’une excellente note par notre rédaction, a récité une de ses meilleures partitions sous le maillot francilien.

Double buteur puis impliqué sur les deux autres buts de son équipe, l’ancien Madrilène a subjugué les observateurs par sa virtuosité et sa clairvoyance. Son aisance technique et sa faculté à déstabiliser les défenses adverses constituent des armes redoutables pour le champion de France. Une influence saluée comme il se doit par Thomas Meunier en zone mixte. « Il est toujours très libéré quand il prend le jeu à son compte. Angel a d’énormes qualités, à un moment donné il rate un contrôle que personne ne peut rater, et cinq secondes plus tard il met un but comme ça. C’est du grand Angel, un joueur d’instinct, toujours efficace. Depuis janvier dernier, il est incroyable, » confiait ainsi le défenseur belge.

Angel Di Maria indispensable au PSG

Et la feuille de statistiques du principal protagoniste en 2019 s’en ressent. Avec treize buts marqués et sept offrandes distillées, Di Maria reste après Kylian Mbappé, le joueur impliqué sur le plus de buts en Ligue 1 en 2019. Une implication décisive en championnat mais également en Ligue des champions comme face au Real Madrid où le natif de Rosario inscrivait déjà un doublé. Depuis son arrivée au PSG en 2015, Angel Di Maria a inscrit la bagatelle de 76 réalisations en 193 matchs disputés.

Ultime preuve de son importance aux yeux de Thomas Tuchel, l’intéressé reste le seul joueur à avoir disputé toutes les rencontres parisiennes depuis le début de saison. A se demander si le coach allemand ne va pas s’offrir quelques maux de tête quand il disposera de tous ses arguments offensifs à 100%. Aujourd’hui, on ne voit pas comment le Paris Saint-Germain pourrait se passer d’Angel Di Maria pour tutoyer les sommets...