L’AS Monaco avait joué un bien vilan tour la saison passée en chipant le titre de champion de France au PSG. Le club de la capitale avait visiblement envie de prendre sa revanche cette saison, et en a tiré la quintessence lors de cette 33e journée en écrasant le club de la Principauté 7-1 au Parc des Princes pour officialiser son sacre. Pour le PSG, la soirée était forcément belle, mais celle de l’ASM a pris une terrible tournure, entre le score fleuve ou encore la sortie sur blessure de Djibril Sidibé.

Marquée par la claque reçue, la direction monégasque a vite réagi sur les réseaux sociaux en communiquant sa volonté de rembourser les supporters monégasques ayant fait le déplacement. Ces mêmes supporters se sont aisément fait entendre dans un Parc des Princes rendu bien silencieux par l’absence du CUP dans la tribune Auteuil. En zone mixte, le vice-président de l’ASM, Vadim Vasyliev, visiblement touché, a dit tout son désarroi, tout en rendant hommage aux fans.

« Un knock-down mais pas un knock-out »

« D’abord, félicitations à Paris. Ils ont remporté le titre, d’une manière spectaculaire. C’est un grand champion. Pour nous, c’était un scénario catastrophe. Les seuls qui ont été à la hauteur, ça a été nos supporters. Je les remercie, ils ont poussé l’équipe, mais on ne pouvait rien faire. Nous allons tout faire pour les rendre fier à partir du prochain match. Quoi dire... Nous avons pris un knock-down, mais pas un knock-out », a-t-il lâché, tout en colère contenue. Le ton a dû monter auprès des joueurs qui savent déjà qu’ils n’auront plus le droit à l’erreur d’ici la fin de saison, alors que cette sévère défaite se ressent aussi dans le goal-average.

« Moi personnellement, je ne veux pas revivre ce scénario. J’attends une réponse de mes joueurs à partir de samedi contre Guingamp », a prévenu Vasyliev, avant de tourner les talons. Les joueurs monégasques, hormis Falcao et Raggi, n’ont pas souhaité s’exprimer. « Un match catastrophe, c’est la première fois dans ma carrière. Tu en prends 1,2,3,4 en 10 min, après tu as les jambes mortes. Je demande pardon aux supporters », a déclaré le défenseur italien. On verra samedi prochain si le message de Vasyliev est bien passé.