Le 1er avril dernier, le Paris Saint-Germain a ajouté un nouveau trophée à sa vitrine en remportant sa 4e Coupe de la Ligue consécutive, la 7e de son histoire, après un succès face à l’AS Monaco (4-1). Si tout s’est bien passé sur le pré, les supporters parisiens ont célébré cette victoire avec un peu trop d’enthousiasme. En effet, de nombreux sièges ont été arrachés, des toilettes ont été cassées et des tags ont été laissés sur les murs du formidable outil cher à Jean-Michel Aulas.

Des dégâts évalués à plusieurs centaines de milliers d’euros que le président du club rhodanien n’a pas supporté. « Dans le contrat de location de mise à disposition du stade, il y avait ces cas de figure. Et puis, il y a les assurances. Mais ça ne remplacera pas cette vision que j’ai eu en visitant les lieux, des lieux de désolation (…) Il s’est passé des choses qu’on n’aimerait ne jamais revoir : de la dégradation pour de la dégradation. J’espère qu’il y aura des sanctions très sévères  », avait déclaré le dirigeant du club rhodanien. L’OL était ensuite monté au créneau, avant que le PSG ne réponde aux Gones par le biais de son site officiel.

La Commission de discipline s’est réunie et a livré son verdict sur le sujet ce jeudi soir. Et JMA a été entendu puisque le club parisien a reçu une première sanction : le PSG sera privé de ses supporters pour les matches à l’extérieur jusqu’au 27 avril. « AS Monaco-Paris Saint-Germain du 1er avril 2017 : Comportement des supporters du PSG : usage d’engins pyrotechniques, dégradations multiples et importantes dans le stade. La Commission décide de placer le dossier en instruction et de fermer à titre conservatoire l’espace visiteur lors des matchs à l’extérieur du Paris Saint-Germain jusqu’à la convocation des dirigeants du club le jeudi 27 avril 2017 », pouvait-on lire sur le site de la LFP. Pour rappel, le PSG devra également « rembourser l’intégralité des très importants dégâts occasionnés », comme l’avait rappelée la Ligue de football professionnel au lendemain de la rencontre.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10