À l’image de son club, Filip Djordjevic était l’une des bonnes surprises de la première partie de saison en Ligue 1. Auteur de 20 buts à l’échelon inférieur la saison précédente, le buteur serbe a été le chef de file d’une équipe de Nantes sans complexe, sixième du classement après le premier tiers du championnat. Mais comme les Canaris, Filip Djordjevic a disparu de la circulation par la suite. Muet pendant trois mois entre la 13e et la 24e journée, c’est surtout hors du terrain qu’il a fait parler de lui.

En mars dernier, son départ pour la Lazio de Rome était officialisé. Quelques jours après cette annonce, le buteur se blessait au genou. Sur le retour cette semaine, le Serbe espérait faire son retour pour le déplacement des siens à Toulouse ce dimanche. Il n’en sera rien, Michel der Zakarian ayant décidé de ne pas le retenir dans le groupe. Un choix qui a déclenché la colère de Djordjevic, selon Presse Océan.

Se disant « dégoûté », ce dernier aurait tout simplement décidé de partir au clash pour ses dernières semaines au FC Nantes. Il aurait ainsi décidé de ne plus jamais porter le maillot nantais : « C’est terminé pour moi », voici les mots du buteur serbe rapportés par la publication. Des propos sans équivoque qui viennent mettre un triste terme à une histoire d’amour longue de sept ans...

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10