Le nouveau Eden Hazard. À 18 ans à peine, Alexis Araujo est déjà comparé à son illustre aîné à Lille. Contacté par nos soins, le milieu offensif du LOSC a apprécié, gardant toutefois la tête sur les épaules. « C’est un beau compliment. J’aimerais bien lui ressembler. On me dit que j’ai un peu le même style de jeu que lui. J’aimerais bien avoir son niveau. Il faut travailler pour. J’aimerais bien pouvoir faire la même carrière car elle est très belle. Sa trajectoire est un modèle à suivre », a-t-il confié. Pur produit de la formation lilloise, il souhaite, comme le désormais pensionnaire de Chelsea, s’imposer en équipe première. « L’objectif est de faire quelques apparitions avec les professionnels. Je veux aller au-dessus et y rester. J’ai commencé à Lille à l’âge de 5 ans. J’y ai fait toutes mes classes. C’est une fierté. Mon objectif, c’est d’arriver en équipe première et m’y imposer », a-t-il annoncé.

S’il a effectué la préparation estivale avec les professionnels, le natif de Tourcoing a été freiné par une blessure. Il doit désormais faire ses preuves en CFA pour repartir de l’avant. « Je joue actuellement avec la réserve de Lille, ça se passe bien. Au niveau des stats, ça va aussi je trouve. Je suis à 7 buts. J’alterne quelques fois avec la U19 pour les matches importants », a-t-il lancé. Des changements fréquents qu’il a d’abord eu du mal à digérer. « Le début d’année était compliqué. C’était compliqué de jongler avec les différentes équipes, monter. Là, ça va mieux. Je me sens bien », a-t-il expliqué, conscient que le club compte sur lui à l’avenir. « J’ai signé un contrat professionnel de 3 ans. Je sais très bien que le club a misé sur moi pour que je sois pro à Lille. Ce sont mes performances qui décideront », a confié ce fan absolu de Cristiano Ronaldo, un « très, très grand joueur, le meilleur du monde pour moi » et « une source d’inspiration ». Il pense d’ailleurs que les hommes de René Girard ont les moyens de sortir rapidement de leur mauvaise passe actuelle.

« Ils ont l’équipe pour remonter. Je pense qu’ils vont rebondir. Toutes les équipes connaissent des mauvaises passes », a commenté ce proche des autres joueurs lusophones Ryan Mendes et Rony Lopes, qui a déjà vécu des stages avec les sélections de jeunes de France et du Portugal. Étape après étape, le joueur de poche ne veut pas aller plus vite que la musique, et ce, même s’il a déjà été sollicité par de nombreuses écuries plus huppées telles qu’Arsenal. « Je pense à mon avenir. C’est important d’y penser. Je suis ouvert aux discussions. Ensuite, je parle avec mes proches, on prend les décisions ensemble. Les sollicitations, je les vis bien. C’est toujours bien quand de grands clubs s’intéressent à vous. Après, on m’a proposé un projet intéressant à Lille. Je préfère d’abord faire mes preuves à Lille avant d’aller à l’étranger », a-t-il conclu. Une bonne nouvelle pour le LOSC, qui tient peut-être avec Alexis Araujo, son nouveau Eden Hazard. C’est en tout cas tout le mal qu’on lui souhaite.