Le centre du formation de Lille est des plus performants, Eden Hazard ou Yohan Cabaye ne diront pas le contraire. Mais d’autres talents pointent le bout de leur nez, comme Arnaud Souquet. Contacté par nos soins, le joueur vous raconte son parcours : « J’ai commencé en poussin deuxième année à Vincennes, ce qui est un peu tard. Après, ça s’est bien passé, je suis vite allé à Lille car ils me suivaient depuis les benjamins deuxième année. Il a bien fallu faire un choix pour progresser. Je n’ai pas fait Clairefontaine, car mes parents voulaient avant tout que je bosse bien à l’école et que j’ai mon Bac. J’ai intégré Lille en 16 ans nationaux, et je suis vite passé en CFA sous l’ère Claude Puel. Je suis même monté en pro, avec un premier déplacement en pro à Prague en Ligue Europa, où je marque un but et fais une passe décisive, une bonne première (rires). Et derrière, ça a été plus difficile, et je sors d’une saison de National au Paris FC, où j’ai joué 32 matches ».

Auteur de 32 rencontres sous le maillot du Paris FC, le milieu de terrain savoure cette saison réussie : « L’objectif était avant tout de trouver du temps de jeu. C’est le cas, j’ai eu la chance de revenir en sélection, ce qui n’était pas forcément prévu. C’est une récompense de mon travail de l’année. J’aurais quand même aimé être plus décisif, mais le but principal était de retrouver du temps de jeu. Le seul regret, c’est qu’on ait fini en roue libre une fois le maintien assuré. Retrouver la sélection, c’est un grand motif de satisfaction, ça veut dire que je redeviens performant. Mes matches en sélection ont été plutôt bons. On comptait sur moi, et j’ai répondu aux attentes, c’est bien ».

Heureux de son exercice, le joueur espère désormais enchaîner. Et cela passe par un prêt en Belgique, du côté de Mouscron : « Les contacts ont été établis par le LOSC, et la volonté de faire une bonne saison pour continuer et intégrer l’année prochaine l’équipe première du LOSC. Le projet du club était intéressant, ça apporte une marche supplémentaire à ma progression dans un championnat difficile. Je devrais prolonger mon contrat d’un an pour pouvoir être prêté. Mes ambitions seront de jouer un maximum tout en continuant à progresser et de montrer au LOSC qu’ils ont eu raison de me faire confiance en me prolongeant ». Affaire à suivre donc.