C’est bien connu, être un jeune minot à l’OM n’est jamais chose aisée. Mais depuis quelques temps, certains talents issus du centre de formation commencent à avoir du temps de jeu chez les professionnel. Et cela pourrait bientôt être le cas de Larry Azouni. Contacté par nos soins, le milieu de terrain vous raconte son parcours : « J’ai commencé le foot à l’âge de 6 ans, dans un club de quartier de Marseille, le Burel FC. J’ai fait toutes mes gammes là-bas jusqu’à l’âge de 13 ans. Plusieurs clubs me voulaient, mais je voulais être près de ma famille. J’ai donc choisi la facilité et, avec mes parents, on a opté pour l’OM. Ensuite, j’ai fait mes classes et là, cette saison, j’ai été en 19, avec la réserve, et j’ai fait quelques bancs en pro. Je ne suis pas très grand pas très costaud, mais je joue sur mon anticipation, ma vision du jeu et ma qualité de passes. J’aime beaucoup Steven Gerrard ».

Et s’il est encore loin de son modèle, capitaine exemplaire de Liverpool, le joueur de 18 ans commence toutefois à faire son trou, lui qui est satisfait de sa saison : « Je suis assez content de ma saison. J’ai connu mes premières sélections avec l’équipe de France U18, j’ai aussi côtoyé le groupe professionnel à plusieurs reprises, j’ai participé à un match amical. Malgré les pépins physiques qui se sont répétés, je pense que c’est une bonne saison. Mon premier match était un amical contre Monaco à Carpentras. J’ai joué 70 minutes. J’ai vu ce que c’était le haut niveau, et qu’il fallait encore m’accrocher pour avoir une place de titulaire à l’OM ». Décidé à s’accrocher, le jeune phocéen ne compte pas quitter la Canebière :

« Là, j’ai mon contrat stagiaire en cours, c’est un contrat de deux ans. Je n’ai pas encore parlé avec le club, ça doit se faire la semaine prochaine. Je vais voir les propositions, et je verrai avec mon agent. Je n’envisage pas un départ, je veux encore jouer à l’OM la saison prochaine. Les discussions se feront peut-être sur un contrat pro, mais je ne sais pas encore. La saison prochaine, j’aimerais reprendre avec les pros pour les stages de début de saison. Ensuite, j’aimerais faire une saison complète avec la réserve, et pourquoi pas faire quelques bancs ou quelques entrées avec les pros ». Reste maintenant à savoir si, de la théorie à la pratique, tout se déroulera comme prévu.