L’Olympique Lyonnais misant sur son centre de formation, intéressons-nous aux nouvelles pépites faisant parler d’elles dans les équipes de jeunes rhodaniennes. Parmi elles se trouve un certain Mouhamadou-Naby Sarr. Contacté par nos soins, le joueur vous raconte son parcours : « J’ai commencé dès le plus jeune âge au PSG, car mon père était entraîneur-adjoint. Je suis donc entré dans les équipes de jeunes, des débutants jusqu’aux 14 ans fédéraux. Et ensuite, comme dans tout club, le PSG ne gardait pas certains joueurs et ils ont finalement décidé de se séparer de moi. Je suis venu faire des tests à Lyon pendant trois jours, ça s’est bien passé, et j’ai signé à l’Olympique Lyonnais. Je suis un joueur assez grand, j’ai un gabarit assez imposant, avec une assez bonne relance. Je ne suis pas quelqu’un qui va dégager pour arroser, j’aime bien relancer proprement, et j’ai un bon jeu de tête. Mon modèle premier, c’est Mamadou Sakho, on me dit souvent que je lui ressemble dans le jeu ».

Et s’il est encore loin de son modèle, le défenseur se plait dans la capitale des Gaules : « Venir à l’OL, ça m’a vraiment fait plaisir parce que c’est un super club formateur, l’un des meilleurs de France. Et je sais qu’ils ont confiance en moi, ça me fait plaisir de jouer dans ce club. La saison dernière, j’ai fait huit bancs en CFA, et 19 matches en U19, c’était donc assez complet, j’ai pu faire deux matches comme titulaire avec la CFA et j’ai mis un but. Il ne fallait pas être pressé, on avait beaucoup de monde en défense. J’ai essayé de montrer mes qualités quand le coach a fait appel à moi, ça s’est assez bien passé. Et en 19 ans, on n’a pas réussi à se qualifier pour les poules finales, mais c’est globalement une bonne saison ».

Restant sur une bonne saison, le joueur espère connaitre pareille réussite lors du prochain exercice, avec pour but de signer un contrat professionnel : « La saison à venir, comme tous les joueurs arrivant en fin de contrat, on a le même objectif, c’est à dire arriver à décrocher ce contrat pro à la fin de la saison. Ça va passer par beaucoup d’efforts, de travail, un travail permanent, et on verra bien si ça va porter ses fruits. Pour l’instant, je ne m’en occupe pas trop, je vais tout simplement essayer de faire une bonne saison et de donner le meilleur de moi-même. On fera les comptes ensuite, mais au moins je me dirai que j’aurai tout donner, peu importe la décision que le club prendra ». Une grande preuve de sagesse.