Le partenariat entre Lille et Mouscron est sur la fin. Nolan Mbemba (20 ans) a pu profiter de cette dernière saison de collaboration entre les deux clubs. Prêté par les Dogues à la formation belge, le milieu de terrain (1m81, 72 kg), passé par les écoles de football du Pôle espoir de Liévin, de l’AC Amiens et de Chantilly avant de se poser au LOSC à 15 ans, a pu progresser au fil des derniers mois. « J’étais en CFA seulement la saison dernière à Lille (26 apparitions, 5 buts). Cette saison, j’ai intégré le groupe professionnel et je suis parti en prêt à Mouscron. J’ai fait treize matches, dont douze titularisations. Ça s’est plutôt bien passé dans l’ensemble. J’ai pris davantage d’expérience. J’ai progressé sur le domaine physique et mental. Ça m’a fait beaucoup de bien », nous a-t-il confié avant de poursuivre.

« Il y avait pas mal d’anciens de Lille avec moi, sept (Julian Jeanvier, Thibaut Peyre, Anice Badri, Julian Michel, Sébastien Pennacchio, Nicolas Perez et Ronny Rodelin). Presque tous les joueurs parlaient aussi français. L’adaptation s’est donc faite assez rapidement. Ça m’a permis de voir où j’en étais, d’essayer de franchir des paliers. Le niveau de Jupiler League est assez spécial. Il y a vraiment des équipes au-dessus des autres. Le championnat n’est pas très homogène. C’est un peu dommage. Mais c’était tout de même une bonne expérience », a-t-il apprécié, évoquant ses objectifs pour l’avenir. « Mon ambition est de m’imposer et de rester dans le groupe professionnel de Lille pour la saison prochaine. J’attends de voir avec la direction. Il me reste un an de contrat », a-t-il indiqué.

Actuellement blessé aux quadriceps, il attend patiemment la réponse de son club formateur, tout en restant ouvert à d’autres options. « Je donne la priorité à Lille, mais je ne me ferme aucune porte », a confié celui qui apprécie particulièrement « Andrés Iniesta, Luka Modric et Toni Kroos » avant d’évoquer quelques-uns de ses contacts. « Il y a Mouscron qui m’a fait savoir qu’il souhaiterait me conserver. Le directeur sportif m’a indiqué qu’il comptait sur moi pour la saison prochaine si je décidais de rester là-bas. Il y a aussi deux autres clubs en Belgique qui ont demandé des informations à mon sujet. Une écurie en Espagne est elle aussi venue aux renseignements », a-t-il conclu, avouant son penchant pour la Liga, « un championnat qui correspond à ses qualités ». La balle est désormais dans le camp de Lille.