Ndombele, Fekir, Aouar, ils sont quelques-uns à avoir crevé l’écran la semaine dernière du côté de l’OL. On retient aussi les grandes performances de Pape Cheikh Diop (21 ans). Enfin, on peut voir le milieu de terrain à l’oeuvre, lui qui a patienté pendant un an avant de pouvoir enfin se montrer. Aligné en duo avec Ndombele devant la défense à la place de Lucas Tousart notamment, le jeune Espagnol d’origine sénégalaise a montré toutes ses qualités de récupération et de relance, même s’il est coupable d’une erreur sur l’égalisation marseillaise.

Et si on le voit enfin sur les terrains, c’est tout simplement parce qu’il n’était pas prêt selon le staff technique et médical de l’OL. Florian Maurice parlait à demi-mot d’échec en juin dernier dans les colonnes du Progrès. « On ne peut effectivement pas dire que c’est une réussite puisqu’il n’a pas joué. C’est une décision de l’entraîneur. On verra plus tard. Mais je pense qu’il a du potentiel. (...) Après pourquoi prendre un jeune de 20 ans plutôt qu’un de 25-26 ans . Tout bêtement parce que ça coûte moins cher. Si je veux un bon de 26 ans, ça va me coûter 40 M€ ».

L’OL a su être patient

Acheté 10 M€ il y a un an au Celta de Vigo, il n’a disputé que neuf petites minutes de jeu avec l’équipe première la saison dernière. Mais voilà qu’il devrait faire partie intégrante de la rotation imposée par Bruno Genesio. Un coach lyonnais qui reconnaît avoir pris le temps avant de lancer le milieu de terrain. « On a travaillé à l’entraînement. Il avait besoin de s’adapter à un nouveau pays, à de nouvelles méthodes entraînement, à un foot différent de ce qu’il a connu en Espagne. On a fait beaucoup de travail athlétique à l’intersaison. Il a gardé sa qualité technique et s’est beaucoup renforcé dans l’impact. Il devient un joueur plus complet » explique l’entraîneur rhodanien face à la presse ce mardi.

Selon lui, le joueur est récompensé de sa progression et il ne regrette pas d’avoir été patient, là où par le passé, il ne l’aurait peut-être pas été. « Si Cheikh (Diop, ndlr) n’avait pas progressé, il ne jouerait toujours pas. Il m’a donné envie de le faire jouer. (...) C’est peut-être l’expérience malheureuse par le passé avec d’autres joueurs qui font qu’on a eu un peu plus d’analyse, de patience, et celle des dirigeants aussi, même si on avait mis pas mal d’argent sur lui. On n’a pas été impatient avec lui. » Voilà qui leur a donné raison puisque Pape Cheikh Diop fait enfin son trou à l’OL et peut être compter comme une nouvelle recrue à part entière.