La formation, voilà depuis l’arrivée de QSI aux manettes un des chevaux de bataille de Nasser Al-Khelaïfi, président du Paris SG. Le patron du club de la capitale a répété à l’envi que l’un de ses objectifs était de dénicher le futur Lionel Messi dans le bassin parisien. Pour ce faire, il a notamment choisi de miser sur Carles Romagosa, ancien de La Masia du FC Barcelone, pour prendre en main les rênes du centre de formation du PSG. Cette arrivée a poussé les triples champions de France en titre à revoir le contrat Bertrand Reuzeau, directeur technique du centre depuis 2005. Seulement, les Rouge-et-Bleu n’ont, selon L’Équipe, pas forcément fait les choses dans les règles.

La commission juridique de la Ligue de Football Professionnel étudiera ce jeudi cette affaire, également portée devant le conseil des Prud’hommes (qui auditionnera les deux parties en mars 2016) par les conseillers du technicien. Ce sont les conditions des modifications du contrat de Reuzeau qui posent en effet problème. D’autant que, toujours d’après le quotidien sportif, il aurait reçu un e-mail par erreur, expliquant les détails d’une éventuelle rupture de son contrat... Ambiance. Son avocat, Me Didier Lacombe, explique. « Je réserve mes observations aux instances saisies, mais la situation contractuelle de M. Reuzeau est manifestement non respectée par le PSG. Mais plus encore, le lien de confiance que doit avoir un salarié envers son employeur est fortement émoussé au regard notamment de certains échanges entre lui et les cadres du club », a-t-il confié.

Les pensionnaires du Parc des Princes assurent pourtant que ce dernier « demeure plus que jamais un cadre essentiel du centre de formation, la preuve est qu’il siège au comité exécutif avec (Olivier) Létang (directeur sportif adjoint) et Romagosa ». Pour autant, ce dossier aurait tendu les relations entre certains dirigeants en interne. Alors que la formation est l’une des priorités de Nasser Al-Khelaïfi et que certains se posent des questions dans ce domaine après le départ de Kingsley Coman et le flou autour de l’avenir d’Odsonne Edouard, le PSG va devoir vite régler ce fâcheux problème...