Cela commence à faire beaucoup. En mettant un terme à son match face au Nigéria dimanche après-midi après 11 minutes de jeu, Neymar a de nouveau affiché une fragilité physique qui interroge au Brésil. Le média Globoesporte recense ainsi toutes les blessures du numéro 10 depuis bientôt 6 ans. Et cela grimpe jusqu’à 18 : 18 blessures en un peu moins de 6 ans, la première étant répertoriée le 17 janvier 2014. Si Globoesporte se garde bien de trouver la raison de cet enchaînement néfaste, il s’interroge réellement sur la capacité de Neymar à redevenir durablement un joueur de très haut niveau.

Sera-t-il toujours soumis à cette fragilité physique ? Depuis 6 ans, le pied droit bien sûr, mais aussi le gauche, les deux cuisses et le dos ont été touchés. Et même lorsque tous les voyants semblent au vert, comme lors du match face au Nigéria où aucun signal avant-coureur n’avait laissé craindre un problème, Neymar peut sentir un pépin physique et demander à s’arrêter. Mine de rien, il s’agit de la troisième blessure en un an avec la sélection brésilienne, après celles survenues face au Cameroun le 20 novembre 2018 et celle face au Qatar le 6 juin dernier, qui l’avait privé de Copa América.

Le Brésil n’a pas aimé les prestations de Neymar

Les examens prévus aujourd’hui à Paris devraient déterminer la durée exacte de l’indisponibilité de Neymar. A priori, cela semble déjà cuit pour le déplacement à Nice prévu vendredi prochain et une absence est également à craindre pour le prochain match de Ligue des Champions, prévu mardi 22 octobre sur la pelouse de Bruges. Au moins, le PSG est habitué à devoir jongler avec les absences de sa star. Du côté du Brésil, une forme d’impatience mêlée à de la frustration se fait sentir.

Il faut dire que Neymar n’a guère brillé face au Sénégal jeudi dernier, branché sur courant alternatif. Et ses 10 minutes de jeu contre le Nigéria n’ont pas rassasié les fans locaux tout comme les journalistes brésiliens, déçus également de ne pas avoir pu échanger avec lui après la première rencontre. Alors que la sélection auriverde a gagné la Copa América sans lui et vient d’enchaîner 4 matches sans victoire avec lui, Neymar ferait bien de se méfier et de retrouver régularité et inspiration avec son équipe nationale.