Cela faisait donc cinq mois qu’ils n’avaient plus rejoué ensemble. Têtes d’affiches du projet de QSI depuis 2017 et leur transfert XXL, Neymar et Kylian Mbappé ont dû patienter jusqu’à la huitième journée avant de pouvoir combiner à nouveau ensemble. Sur le pont dès la pré-saison, Mbappé avait assumé le rôle de leader de l’attaque francilienne pendant que son coéquipier brésilien était mis au frigo par ses dirigeants, le temps que les négociations avec le FC Barcelone soient terminées. Resté dans la capitale hexagonale, Neymar a refoulé la pelouse du Parc des Princes le 14 septembre dernier. Mais cette fois-ci, c’est Mbappé qui faisait défaut, le Français s’étant fait un claquage le 25 août contre Toulouse.

Cette rencontre en terres bordelaises a donc été le moment choisi pour revoir les deux hommes ensemble. Un soulagement pour Thomas Tuchel, à trois jours du deuxième choc de Ligue des Champions contre Galatasaray. Entré en jeu à la 60e minute, le natif de Bondy n’a d’ailleurs pas mis bien longtemps à se mettre dans le bain, et à mettre Neymar en lumière. Passeur décisif pour l’Auriverde, Mbappé a permis aux siens de passer la seconde, dans une rencontre où la domination francilienne a longtemps été stérile. Un bon point pour l’ancien Monégasque et une bonne nouvelle pour son acolyte brésilien.

Tuchel ne veut pas d’une relation exclusive

« Il aurait pu me faire plus souvent la passe (rires), mais ça fait partie du jeu. On a un très bon feeling. On s’entend bien sur et en dehors du terrain. Je suis très heureux de le voir revenir. Il est revenu en se sentant bien, avec sa joie et son jeu. Ce n’est pas que moi, mais tout le PSG qui est heureux de le voir de retour. Kylian est l’un des meilleurs joueurs du monde. C’est un grand joueur. Quand il est sur le terrain, tout devient plus facile grâce à sa vitesse et son intelligence. Je ne suis pas le seul à aimer jouer avec de grands joueurs », a déclaré Neymar en zone mixte. Une joie de se retrouver partagée par Mbappé, pour qui la saga estivale Neymar n’a rien changé.

« Ça n’a pas bougé, il n’y avait aucune raison que ça change. Il y a pas mal de choses qui ont été dites. On a toujours eu une relation basée sur l’honnêteté et l’admiration. Il n’y a pas de filtre entre nous. Dans le vestiaire, il m’a demandé pourquoi je ne lui avais pas passé le ballon. Il m’a même un peu insulté (rires), mais ça va. Il n’y a pas de filtre, c’est ce qui fait le charme de notre relation », s’est-il réjoui. Mais si les deux partenaires savourent leurs retrouvailles, Thomas Tuchel a tout de même tenu à rappeler que l’intérêt collectif devait toujours primer sur la relation Mbappé-Neymar. « Les deux aiment être ensemble. Ils rigolent. Les deux personnalités sont bien ensemble. On peut le sentir et l’observer sur le terrain. Mais ça ne doit pas être trop, ça doit être équilibré. On doit toujours prendre la meilleure décision pour l’équipe. On a joué comme ça aujourd’hui. Ils aiment jouer ensemble. » A bon entendeur.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10