Vendredi soir, en ouverture de la cinquième journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain a tranquillement balayé l’AS Saint-Etienne sur le score de 4-0, et ce alors que Thomas Tuchel était privé de plusieurs joueurs comme Neymar ou Kylian Mbappé. « Aujourd’hui à 10 heures, je lui ai demandé si ça allait. Normalement il dit "c’est clair je joue" et là il m’a répondu "je ne sais pas". Quand il m’a dit ça, ça a été comme une alarme dans ma tête », justifiait l’Allemand après le coup de sifflet final pour expliquer l’absence du Brésilien.

Et si les esprits sont logiquement tournés vers ce choc à venir face à Liverpool à Anfield en milieu de semaine, on peut déjà tirer un premier bilan de ce Paris Saint-Germain version Thomas Tuchel. Et c’est simple, l’ancien du Borussia Dortmund est déjà dans l’histoire du club de la capitale, puisqu’il est devenu le premier entraîneur à remporter ses cinq premiers matchs de championnat à la tête du club.

Mieux que Houllier ou Ancelotti

Il devance Gérard Houllier, qui avait enchaîné 4 victoires pour sa première saison sur le banc du PSG en 1985. On peut même porter ce total à six victoires de rang en comptant le Trophée des Champions remporté face à Monaco cet été. C’est mieux que ce qu’avait par exemple réussi Carlo Ancelotti, qui avait par exemple remporté ses 5 premiers matchs sur le banc parisien, mais il y avait 2 rencontres de Coupe dans le lot.

Sur le plan comptable, difficile de faire mieux donc. Toujours invaincu, le PSG a déjà inscrit 17 buts, portant ainsi sa moyenne de buts marqués au-delà des 3 réalisations par match, et n’a encaissé qu’à 4 reprises. Thomas Tuchel peut donc affronter la suite de la saison sereinement, et travailler sur certains aspects du jeu qui sont encore à polir avant ce choc contre le finaliste de la dernière Ligue des Champions.