Le Paris Saint-Germain peut avoir le sourire ce matin. En déplacement à Caen hier soir, le club de la capitale est reparti de Basse-Normandie avec le point du match nul en poche (2-2). Pourtant, les Rouge-et-Bleu étaient loin de pouvoir imaginer un tel scénario au vu de la rencontre. Lors des quarante-cinq premières minutes, les hommes de Carlo Ancelotti ont tout simplement été transparents. Entre un Pastore fantomatique, une association Hoarau-Gameiro peu efficace et une équipe incapable de faire plus de trois passes consécutives, les Caennais, plus motivés, semblaient avoir toutes les cartes en main pour réaliser l’exploit d’autant que plusieurs cadres parisiens (Nenê, Sissoko, Maxwell, Bodmer, Chantôme) manquaient à l’appel.

À deux reprises, les partenaires de Pierre-Alain Frau pensaient d’ailleurs avoir fait le plus dur. Mais à chaque fois Paris a su réagir. La première fois sur une réalisation chanceuse de Javier Pastore, et la deuxième sur un but magnifique de Christophe Jallet qui a réalisé un enchaînement contrôle poitrine-frappe pour battre Thébaux. Heureux de pouvoir rentrer à la maison sans avoir perdu, le PSG s’est donc encore une fois distingué dans les arrêts de jeu. « Le PSG creuse l’écart sans briller », « La chance du champion ? » titre Le Parisien, tandis que L’Équipe ajoute : « Paris est verni », « Paris s’en sort toujours » pour illustrer parfaitement la tendance.

Et si Manchester United a le « Fergie time », Paris n’a rien à envier aux Red Devils avec son « Ancelottime ». Car si aujourd’hui les Franciliens comptent deux points d’avance sur Montpellier, c’est sûrement dû en grande partie à leur capacité à marqueur autant de buts en toute fin de match. Lors de leurs cinq derniers matches de championnat, les coéquipiers de Nenê ont en effet inscrit pas moins de six réalisations au-delà de la 85e minute. Des buts vitaux puisque presque à chaque fois ils ont permis au PSG d’éviter la défaite (Montpellier, Lyon, Caen) ou de l’emporter (Dijon). Au total, ce sont donc cinq points supplémentaires qui ont pu être rapportés. Et ils pourraient bien faire la différence en fin de saison.