Dimanche soir à 21h00, l’Olympique de Marseille tentera de vaincre le signe indien. En effet, les Phocéens ne se sont plus imposés en terres bordelaises depuis l’année 1977. Mais cette fois, les hommes de Rudi Garcia semblent mieux armés et réussissent mieux lors dernières prestations comme peut en témoigner le classement : l’OM est 4e à un point de Lyon (3e) tandis que les Girondins sont classés à la neuvième position à huit points de leurs adversaires de dimanche.

Le président Stéphane Martin avait déjà annoncé que c’était un derby : « tout le monde est conscient de l’importance de ce match. C’est le match de l’année pour les Girondins. Notre vrai derby, c’est contre l’OM. Cette saison, il est encore plus important avec cette série négative ». Mais ce n’est pas tout. En effet, Jérémy Toulalan et Malcom n’ont pas hésité à être offensifs vis-à-vis de l’Olympique de Marseille et donc de lancer véritablement ce choc entre les deux formations.

« On pense à faire un gros match, pour gagner ! »

« Il y a une grosse ambiance. Je le compare à un « Lyon - Saint-Etienne ». Même si ce n’est pas un véritable derby, c’est une grosse affiche du championnat avec beaucoup d’enjeux. C’est un match très important pour les supporters et pour nous. On ne doit pas être décrochés au classement. Nous voulons préserver cette invincibilité et relancer la machine », a avancé le milieu de terrain français sur le site officiel du club avant que la pépite brésilienne n’en rajoute une couche.

« On est tranquille, tous mes coéquipiers et moi aussi. On pense à faire un gros match, pour gagner ! C’est tout ce qui compte, c’est la gagne, c’est la victoire ! Cela fera changer les choses », a lancé celui qui aurait pu porter les couleurs marseillaises voici quelques années maintenant. Quoi qu’il en soit, les Bordelais et Jocelyn Gourvennec jouent gros ce week-end et l’OM, sans Luiz Gustavo, aura à coeur de vaincre la malédiction girondine, 40 ans après.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10