L’information avait fait grand bruit en juin dernier lorsque France 3 Occitanie révélait que le TFC était en discussions avec Manchester City Group en vue d’une augmentation de capital de 20%. Une annonce qui a très rapidement emballé le microcosme toulousain. Après New York City FC, Melbourne City, Girona ou encore les Yokohama Marinos, les Pitchounes vont-ils rejoindre la liste des clubs partenaires de Manchester City et espérer ainsi récupérer des Citizens en prêt ?

Pour le moment, si le jeune Manu Garcia (20 ans) a bien été prêté à Toulouse, cela ne signifie pas qu’un accord a été trouvé entre les deux formations. Néanmoins, l’entité présidée par Olivier Sadran a pu compter sur un allié de poids dans ces négociations : Érick Mombaerts. Comment l’ancien entraîneur s’est-il retrouvé à jouer les entremetteurs dans cette histoire ? « Je viens de revenir en France après une expérience extraordinaire au Japon où j’entraînais Yokohama, un club détenu par Manchester City Football Group », a-t-il confié dans un entretien accordé à la Dépêche du Midi.

Mombaerts, un intermédiaire inattendu

Passé dans le giron du groupe propriétaire des Citizens, Mombaerts en a donc profité pour faire la promotion de son TFC chéri dans le but de voir les Violets servir un jour de tremplin pour les jeunes talents de Manchester City ayant besoin de temps de jeu. « Pour l’instant, il n’y a rien de concret. La seule chose concrète, c’est que j’ai mis en relation les responsables du TFC avec City. (...) Manchester City, comme d’autres grands clubs, a besoin de prêter des jeunes joueurs pour qu’ils puissent se développer. La plupart des joueurs formés dans ces équipes ont besoin d’un temps de formation supplémentaire, d’un palier intermédiaire. (...) C’est juste à ce titre-là que j’en ai parlé au TFC ».

En attendant de voir si un accord sera trouvé ou non, nul doute que le TFC scrute du côté de Girona pour voir si un tel accord peut porter ses fruits. Depuis deux saisons, le club catalan a en effet vu débarquer plusieurs joueurs appartenant à Manchester City. Patrick Roberts, Douglas Luiz, Olarenwaju Kayode, Aleix Garcia, Marlos Moreno, Pablo Mari, Angelino ou encore Pablo Maffeo. Autant de renforts gratuits qui ne sont pas pour autant tous synonymes de réussite puisque seul Maffeo s’est réellement imposé à Girona avant d’être vendu cet été à Stuttgart.