Lorsque les premières rumeurs sur un départ de Neymar au Paris Saint-Germain sont apparues, beaucoup d’observateurs semblaient n’y donner que peu de crédit et d’importance. Et pourtant, au terme de deux semaines très intenses, avec des rebondissements à foison, le club de la capitale française a réussi à s’offrir les services de la star brésilienne, dans celui qu’on appelle déjà le transfert du siècle. Et ce n’est pas tout, puisque le PSG ne compte pas s’arrêter là, et des joueurs comme Fabinho, Kylian Mbappé et Jan Oblak sont sur les tablettes d’Antero Henrique.

Autant dire que le club français est bien parti pour réaliser le plus gros mercato de l’histoire, tant en termes de dépenses que de qualité. Et forcément, ça ne fait pas que des heureux... Marca rapporte ainsi que des clubs historiques comme le Real Madrid, le Barça, le Bayern Munich, la Juventus et Manchester United sont véritablement inquiets, puisqu’ils inteprètent que le PSG agit avec des fonds non-liés à l’industrie du football. Ces clubs historiques comptent d’ailleurs se réunir à la fin du mercato pour essayer de trouver des solutions pour lutter contre ce problème.

Ces clubs traditionnels estiment que le Fair Play Financier est un véritable échec et veulent imposer de nouvelles mesures pour contrôler les dépenses des clubs appartenant à des états. Que leurs craintes et leurs plaintes soient légitimes ou non, force est de constater que ces monuments du football européen voient là un véritable danger à leur domination historique. De quoi confirmer les infos publiées par AS évoquant un front anti-PSG chez l’ECA. Maintenant que le PSG s’est mis au niveau voire a surpassé les plus grands d’Europe sur le mercato, il va falloir en faire de même sur le terrain.