Le début de mercato est plutôt calme du côté du Vélodrome pour le moment, comme c’est le cas pour tous les clubs de Ligue 1 de façon générale. Et c’est plutôt normal, puisque comme l’indique l’Equipe dans son édition du jour, la priorité de la direction phocéenne reste d’alléger la masse salariale de l’effectif, se séparant donc d’éléments qui n’entrent pas dans les plans de Rudi Garcia comme peuvent l’être Rod Fanni ou Doria.

Kostas Mitroglou, qui ne convainc pas encore, est face à un mois décisif pour lui. Si le Grec venait à enchaîner les bonnes prestations, on imagine que les Phocéens n’auraient pas besoin de recruter aux avant-postes. En revanche, si l’ancien de Benfica n’enchaîne pas, une recrue devant n’est pas à exclure. Quant au poste de latéral gauche, ce n’est pour le moment pas un secteur prioritaire.

Guilavogui proposé à l’OM

C’est surtout au niveau du milieu de terrain que l’on risque d’assister à une arrivée. L’entraîneur marseillais estime que son effectif manque de profondeur, et plusieurs noms sont déjà sortis. Le Lillois Thiago Mendes - que son club estime à 20 millions d’euros - devrait être impossible à ramener cet hiver en raison de son prix, alors que le Romain Maxime Gonalons n’est pas une « piste sérieuse », selon l’Equipe. Des joueurs sont proposés à l’OM, preuve que le club a une belle cote sur le marché.

C’est par exemple le cas de Josuha Guilavogui, le milieu de terrain international tricolore qui évolue à Wolfsbourg. Le club s’est aussi penché sur la piste menant à Stefano Sturaro de la Juventus, que les Turinois souhaitent cependant conserver et qui est aussi convoité par d’autres clubs attractifs comme Valence. Quoi qu’il en soit, le milieu de terrain tant désiré devrait arriver sous forme de prêt, ou c’est du moins l’option privilégiée par l’état-major marseillais.