Zlatan Ibrahimovic est intouchable en L1. Plus au classement des buteurs, plus aux yeux de la commission de discipline, mais encore et toujours sur le plan salarial. Avec ses 1 350 000 euros bruts mensuels, il écrasé de tout son poids la grille des salaires en France. Évidemment, personne ne lui arrive à la cheville ailleurs qu’au PSG. Au sein du club de la capitale, on trouve cependant d’autres émoluments XXL, comme Thiago Silva avec 1 050 000 euros mensuels, Matuidi avec 750 000 ou encore Lavezzi à 550 000.

Si l’on enlève le PSG, le joueur le mieux payé de Ligue 1 reste bien sûr Yoann Gourcuff et ses fameux 450 000 euros bruts mensuels, qui ont tant pesé sur les comptes de l’Olympique Lyonnais au grand dam de Jean-Michel Aulas. Mais le président rhodanien, malgré l’échec global de l’international français à Lyon, sait rester généreux avec ses meilleures pousses, à l’instar de Clément Grenier, qui a droit à 330 000 euros bruts mensuels. Gonalons est à 230 000 tandis que Lacazette émarge à 200 000.

Payet le mieux payé de l’OM

L’Olympique de Marseille a par le passé commis quelques erreurs au moment de signer des contrats. Vincent Labrune a longtemps ressassé le salaire de 330 000 euros bruts mensuels d’André-Pierre Gignac. Cela ne l’avait pas empêché de lâcher un peu plus à Dimitri Payet, Marseillais le mieux payé avec 350 000 euros ! Désormais, comme l’assure L’Équipe, Labrune explique que les futures recrues ne peuvent espérer que 250 000 euros maximum. Monaco va aussi limiter les frais mais au final, le club monégasque paie ses joueurs moins cher que l’OM. Moutinho, le plus haut revenu, émarge à 340 000 euros par mois, Berbatov à 290 000.

Évidemment, parmi les autres clubs de L1, on n’atteint pas ce type de montant. Derrière le PSG, Marseille, Lyon et Monaco, le plus gros salaire attribué en L1 s’élève à 180 000 euros bruts mensuels. C’est le cas à Bordeaux (pas de joueur cité), mais aussi à Lille avec Marvin Martin. Derrière, on trouve Ola Toivonen avec 170 000 euros mensuels Saint-Etienne est un cas à part car il attribue une grande part du salaire sur du variable (60 % salaire fixe, 40 % variable). À noter les 100 000 euros mensuels de Jordan Ayew à Lorient, les 80 000 de Malouda à Metz ou encore les 60 000 de Féret à Caen. Le serial buteur de Guingamp, Claudio Beauvue, gagne 50 000 euros bruts par mois. Soit 27 fois moins que Zlatan Ibrahimovic.