Après avoir subi une lourde défaite contre l’Olympique Lyonnais la semaine dernière (3-0), l’AS Monaco voulait relever la tête contre le FC Metz. Bien en place, les Lorrains surprenait leurs adversaires d’entrée. Kamil Glik touchait le ballon de la main dans sa surface suite à une frappe d’Habib Diallo (9e). Après utilisation de la vidéo, l’arbitre désignait le petit point blanc et Habib Diallo transformait la sentence (1-0, 11e). Dans la foulée, Gabriel Boschilia avait l’occasion de permette à Monaco de revenir au score sur coup franc. Il frappait au-dessus des buts d’Alexandre Oukidja (14e). Monaco reprenait le contrôle de la partie mais se tirait une balle dans le pied. Auteur d’un tacle non contrôlé sur Opa Nguette, Ruben Aguilar était exclu (34e). À l’agonie, l’AS Monaco encaissait un nouveau but à la reprise. Profitant d’un ballon qui flottait dans la surface, Habib Diallo s’offrait un doublé (2-0, 53e). Le cauchemar se poursuivait et Renaud Cohade profitait d’une mauvaise relance de la défense adverse pour marquer (3-0, 66e). Incapable de répondre, l’AS Monaco connaît une seconde désillusion en autant de matches. Metz reste invaincu avec 4 points sur 6 possibles. Un bon début de saison pour le promu grenat.

Après avoir débuté par une victoire contre l’Amiens SC (2-1), l’OGC Nice voulait enchaîner en ce début de saison. Et tout partait bien puisque Anthony Briançon faisait tomber Ignatius Ganago dans la surface et concédait le penalty. Wylan Cyprien se chargeait d’ouvrir le score d’une lourde frappe dans la lucarne droite (1-0, 10e). Buteur, le milieu de terrain frappait un coup franc astucieux qu’Ignatius Ganago reprenait devant le but. L’attaquant niçois doublait alors la mise (2-0, 16e). En confiance, les Aiglons insistaient et Paul Bernardoni devait intervenir devant Pierre Lees-Melou (23e). Toutefois, Nîmes n’abandonnait pas et Renaud Ripart marquait sur une passe en retrait de Zinédine Ferhat. Néanmoins, le but était refusé pour un hors jeu de ce dernier (33e). Ce n’était que partie remise puisque l’attaquant des Crocos marquait finalement sur penalty (2-1, 45e). Nice plongeait et Racine Coly était même expulsé après un contact avec Zinédine Ferhat (51e). Remuant, ce dernier trouvait ensuite l’équerre (55e). Dante faisait une main dans sa surface avant le temps additionnel mais l’arbitre ne sifflait pas penalty (88e). Situait à 35 mètres des buts adverses, Antonin Bobichon frappait au-dessus du cadre. Malgré cela, Nîmes manquait de justesse dans le dernier geste et Nice s’impose finalement 2-1. A noter les exclusions de Pablo Martinez et d’Anthony Briançon en fin de rencontre (90e +8).

Amiens fait tomber Lille

Vainqueur de Nantes 2-1 la semaine dernière, Lille voulait confirmer face à l’Amiens SC. Peu rythmée, la première période était marqué par le manque d’inspiration des joueurs offensifs de Lille. Bien en place, Amiens ne laissait pas le moindre espace à son adversaire. La situation se compliquait pour les Dogues quand Boubakary Soumaré était exclu suite à une grossière erreur sur Gaël Kakuta (38e). Gaël Kakuta (40e) et Saman Ghoddos (50e) mettaient le danger sur coup franc sans trouver le cadre. Sur un contre initié par Saman Ghoddos, Amiens pensait prendre l’avantage par l’intermédiaire de Serhou Guirassy (1-0, 70e). D’abord refusée, sa réalisation était finalement jugée valide par l’arbitrage vidéo. Lille terminait mieux la rencontre et multipliait les tentatives sans se montrer vraiment dangereux. Amiens fait donc chuter Lille avec ce succès 1-0.

Après avoir partagé les points avec Brest (1-1), Toulouse défiait une équipe de Dijon qui s’était inclinée contre l’AS Saint-Etienne (2-1). Pour autant, ce sont bien les Bourguignons qui s’exprimaient les premiers. Servi en retrait dans la surface, Julio Tavares voyait sa frappe être repoussée par Baptiste Reynet (2e). Toulouse répondait ensuite avec une tentative de Kelvin Amian (20e). Mais, c’est bien Dijon qui dominait la première période et Julio Tavares mettait de nouveau le gardien du TFC à contribution (28e). A la reprise, Benjamin Jeannot se fendait d’une belle reprise (46e) mais Toulouse prenait finalement l’avantage. Profitant d’un bon travail d’Efthymis Koulouris, Jean-Victor Makengo ouvrait le score (54e). Intéressant, Efthymis Koulouris passait tout proche de transformer un centre de Matthieu Dossevi mais sa tête terminait sur le poteau gauche (65e). Avec cette victoire 1-0, le Toulouse FC fait le plein de confiance.

Battus lors de la première journée, Bordeaux (4-1 contre Angers) et Montpellier (1-0 face à Rennes) voulaient immédiatement se relancer. Les Héraultais donnaient le ton avec une frappe de Gaëtan Laborde repoussée par Benoît Costil (11e). La deuxième occasion franche était la bonne. Lancé sur la droite de la surface, Gaëtan Laborde centrait vers le second poteau. Andy Delort se fendait d’un ciseau pour placer le ballon dans le but vide (1-0, 22e). Nicolas De Préville se lançait ensuite dans la surface pour égaliser mais Geronimo Rulli - qui débutait sous ses nouvelles couleurs - intervenait parfaitement dans ses pieds (31e). Bordeaux allait mieux et Samuel Kalu trouvait le poteau (46e). Josh Maja profitait finalement d’une erreur de Vitorino Hilton pour crucifier le gardien (1-1, 70e). Bordeaux terminait mieux le match mais n’arrivait pas à arracher la victoire. Du côté du MHSC, Souleymane Camara marquait juste avant le temps additionnel mais sa réalisation était refusée pour une situation de hors-jeu (88e). Les deux équipes obtiennent leur premier point de la saison 2019-2020.

Les résultats de la soirée :

- Metz 3-0 Monaco : Habib Diallo (11e sp et 53e) et Renaud Cohade (66e) pour Metz

- Nîmes 1-2 Nice : Renaud Ripart (45e) pour Nîmes, Wylan Cyprien (10e sp) et Ignatius Ganago (16e) pour Nice

- Amiens SC 1-0 LOSC : Serhou Guirassy (70e) pour Amiens

- Toulouse 1-0 Dijon : Jean-Victor Makengo (54e) pour Toulouse

- Bordeaux 1-1 Montpellier : Josh Maja (70e) pour Bordeaux, Andy Delort (22e) pour Montpellier

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10